Ébourgeonnage et épamprage au service de la vigne

mercredi 14 janvier 2015

L’ébourgeonnage consiste à limiter le nombre de bourgeons par rameau afin de maîtriser le rendement et se prémunir d’une végétation trop dense propice au développement des maladies.
L’épamprage consiste à supprimer les rameaux non fructifères (pampres) afin de canaliser la sève vers les zones fructifères.
En viticulture bio, seuls les outils (sécateur, serpette, épampreuse) sont autorisés contrairement au conventionnel où le procédé peut-être chimique.

Répondre à cette brève

A propos du master - Annuaire - Mentions légales - Nous contacter - Plan du site