Et visuellement ?

vendredi 16 janvier 2015

« Un vin blanc bio est généralement un peu plus foncé par rapport au vin blanc conventionnel », remarque Philippe Torquebiau, sommelier à la Maison de la Lozère. « Cela est dû à la présence de dépôt de tartre, qui lui confère un aspect trouble » renchérit Philippe Labro, caviste bio. Un phénomène qui s’explique par l’absence de filtrage : « Un procédé plus naturel qui n’altère pas le goût du vin, souligne le sommelier. C’est en cohérence avec l’esprit de la viticulture biologique qui préconise d’éviter de perturber le vin en le remuant ».

Répondre à cette brève

A propos du master - Annuaire - Mentions légales - Nous contacter - Plan du site