Cet article a été marqué avec 1 tag1 tag

Bernie Ecclestone en roue libre

dimanche 25/10/2009 - mis à jour le 16/02/2010 à 12h19

Bernie Ecclestone, le grand argentier de la formule 1 a suscité la polémique cette semaine suite à ses déclarations sur la mort d’Ayrton Senna. Un coup d’œil dans le rétroviseur permet de voir que ce n’est pas la première fois.

Le grand argentier de la formule 1 Bernie Ecclestone, a récemment expliqué dans le journal Folha de Sao Paulo que la mort du pilote Ayrton Senna (en 1994, lors du grand prix de Saint Marin) « fut triste mais la publicité qu’elle a générée fut telle… qu’elle fut bonne pour la F1 ». Cette déclaration que certains comme le quotidien Le Temps n’hésitent pas à qualifier de dérapage fait suite à de nombreuses autres.

Le grand prix de Valence aura lieu … si la droite gagne

En 2007 déjà M. Ecclestone s’était ingéré dans la campagne des régionales espagnoles en conditionnant la tenue du grand prix de Valence en Espagne à la victoire du candidat du parti populaire (droite espagnole) aux élections dans la région valencienne. A cela, la vice présidente du gouvernement socialiste d’alors, Maria Teresa Fernandez, avait répondu : « Ce sont des déclarations lamentables, malheureuses et préoccupantes. »
L’épilogue de l’Histoire avait été la victoire du candidat du PP Francisco Camps aux élections régionales à Valence et chose à demi promise chose due, un nouveau grand prix à Valence en 2008.

« Hitler était efficace »

En juillet 2009, Bernie Ecclestone s’était également livré à une analyse historique d’un goût fort douteux. Alors qu’il défendait Max Mosley l’ancien président de la fédération internationale d’automobile (remplacé depuis vendredi à ce poste par le français Jean Todt) contraint à la démission suite à la parution d’une vidéo compromettante le patron de la F1 a expliqué au Times comment il appréciait « l’efficacité d’Hitler et la poigne des talibans ».
Signalons toutefois que l’intéressé a depuis tenu à s’excuser.
Ce bref rappel des faits nous aura au moins permis de constater que lors de sa dernière sortie qui fait scandale, le britannique n’en était pas à son galop d’essai.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter