Voir les réactions à cet article5 réactions

Cet article a été marqué avec 2 tags2 tags

Localiser cet articleLocaliser 43.610767364502

Carnaval des Gueux : Montpellier au rythme des percussions pour Mardi gras

mercredi 13/02/2013 - mis à jour le 16/10/2013 à 12h28

Carnaval est toujours un rendez-vous du mois de février à ne pas manquer pour les jeunes Montpelliérains. Ils étaient près de 600 à célébrer Mardi gras, ce mardi 12 février.

« Le carnaval, ça s’organise tout seul ! » indique Joséphine à la tête du cortège. Ambiance festive en ce mardi 12 février aussi appelé Mardi gras.
Le rendez-vous du Carnaval des Gueux était fixé à 19 h au Peyrou. Malgré la nuit déjà tombée, les inconditionnels du carnaval, tous de couleurs vêtus, sont au rendez-vous. Le temps clément permet aux carnavaliers à se remuer au son de l’entraînante batucada, batterie de percussion traditionnelle, venue tout droit du Brésil. « Notre groupe de percussionnistes s’appelle La Battante. On participe au carnaval chaque année et on se réunit une fois par semaine pour répéter ensemble. » explique Julien, l’un des 20 membres du groupe de percussionniste.

Et il y a foule pour envahir les rues de Montpellier, environ six-cents personnes selon les sources policières, majoritairement des jeunes. Costumes traditionnels tels que bouffons, clowns, arlequins et diablotins côtoient des costumes pour le moins original : de la banane en passant par DSK, il y en a pour tous les goûts.
Les traditions de Mardi gras étaient respectées, au détriment parfois, des victimes de farces. Jet de farine et de confettis bien sûr, pour ne pas rompre avec les coutumes, mais aussi de vin ou encore d’œufs sont autant de clowneries d’usages dans les rues de Saint-Guilhem, Roucher ou de la Fontaine. Anna et Maria, deux étudiantes moldaves venues se mêler au cortège, sont ravies de participer à la fête : «  Il n’y a pas carnaval comme cela en Moldavie, on trouve ça super ! »

Au passage du défilé, les fenêtres des Montpelliérains s’ouvrent. Certains s’étonnent « Ah ? C’est Mardi gras aujourd’hui ? ». Jacques et Maya, Parisiens de passage à Montpellier, s’arrêtent un moment pour admirer les chars et pantins réalisés par les plus créatifs : « C’est sympa, c’est important de respecter les traditions comme le carnaval ».
Les carnavaliers sont du même avis. « Le carnaval, c’est le soulèvement du peuple contre l’autorité. C’est une envie irrésistible de festoyer que rien ne peut arrêter. Les gens ont besoin de danser, faire du bruit, c’est un bienfait d’utilité publique. Moi, je me soulève aujourd’hui contre tout le monde et personne en particulier. » déclare, bière à la main, celui qui se fait nommer Arlequin, le temps d’une soirée.

21 h place Saint-Anne, les feux d’artifice fusent, les pétards explosent, les Montpelliérains costumés chantent et dansent sur le rythme des percussions endiablées. Les Gueux du carnaval ont mis fin aux festivités vers minuit, sans incident majeur, malgré quelques dégradations notables, bien encadrés par deux-cents policiers et gendarmes. Une trentaine de téméraires ont, cependant, fait durer Mardi gras jusque sous les coups de 3 h du matin.

Localiser cet article :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

5 réactions

Réagissez

  • repondre message

    Il suffisait de faire un tour à quelques rues du carnaval pour voir que la police était bien présente et en nombre. J’ajouterais que la BAC se trouvait bien là mais en civil (tout de m^me assez facile à reconnaitre : ils ne sont pas déguisés !

    Pour les nouvelles à propos des arrestations il suffit d’avoir un bureau au commissariat comme midi-libre ou tout simplement de leur téléphoner. Du temps où je m’occupais d’une passionnante rubrique faits divers les flics qui ont un service de com me répondaient de bonne grâce.

    Pour ce que j’en sais (M-L et autres sources) : 4 arrestations pour tag, jet de canette ou tentative de bris de vitrine. Il y aura au moins un procès plus tard.

  • repondre message

    Il est possible de me contacter sur mon email coralie.pierre81 gmail.com pour obtenir plus de photos. Les meilleures ont été sélectionnés pour figurer sur ce diaporama. A savoir, d’autres photos devraient être publié sous peu par un de mes collègues.

    En ce qui concerne les arrestations policières, j’ai assisté à carnaval pour les besoins de cet article entre 19h et 21h. Aucune présence policière ne se trouvait alors sur le site.

  • repondre message

    Super photos et texte.
    Aurai tu d’autres photos ? Je suis sur l’une d’entre elle (qui est d’ailleurs super chouette) et j’aurai voulu savoir si tu en avais pris d’autre ??
    Merci beaucoup !!

  • repondre message

    dommage de pas voir la video
    sinon un point sur les arrestations, ce serait pas mal...

  • repondre message

    Super reportage ! Texte, photos, vidéo, tout est là ! Bravo les filles !

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter