Handball

Ces Experts devenus Invincibles

mardi 01/02/2011

Ce 30 janvier 2011, l’équipe de France de Handball a décroché sa quatrième étoile mondiale en remportant la finale des championnats en Suède. Opposés au Danemark, les Bleus se sont imposés 37-35 après prolongations.

Les Experts, comme ils sont surnommés, ont tenu leur rang. En s’imposant de deux buts face aux Danois après dix minutes de prolongations, ils ont conservé leur titre de champion du monde. Avec ce quatrième sacre mondial, la bande à Onesta, coach de l’équipe de France, revient à hauteur de la Roumanie et de la Suède comme équipe quatre fois championne du monde. Ils détiennent tous les titres majeurs de leur sport et ne semblent pas décider à en lâcher un seul.

En l’absence de Guillaume Gille et du maître artificier Daniel Narcisse tout deux blessés les jeunes remplaçants, devenus titulaires, se sont hissés au niveau des cadors de cette équipe. On pourra noter un superbe tournoi de la part du technique Chambérien Xavier Barachet (arrière-droit) et du surpuissant Montpelliérain William Acambray (arrière-gauche). Ils n’ont jamais douté pour aller au bout dans ce championnat du monde.

Une compétition qui n’a connu finalement qu’un seul petit accroc avec le nul face à l’Espagne en poule. Mais le match qui a le mieux symbolisé le comportement de l’équipe de France pendant la quinzaine, c’est cette finale remportée au bout du suspens.

Une finale de rêve

Dans une ambiance de feu avec les supporteurs Danois, Espagnols, Suédois et Français, les acteurs de la finale ont élevé leur niveau de jeu pour atteindre des sommets. Il ne fallait pas être cardiaque pour suivre la rencontre jusqu’au bout. Dans un scénario digne des meilleurs films d’Hitchcock, les Bleus ont pris le meilleur départ grâce à une défense agressive et bien en place. Avec trois buts d’avance à la mi-temps, les Français dominent le match sans toutefois arriver à se détacher complètement.

En face, les Danois, qu’on n’attendait pas forcément à ce niveau-là, se sont accrochés : ils ont profité d’un coup de mou des Bleus un quart d’heure avant la fin de la rencontre. Emmenée par son meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition, Mikkel Hansen, ainsi que son jeune gardien Landin Jacobsen, l’équipe du Danemark est revenue petit à petit au score. Elle réussit même à passer devant à quelques minutes du coup de sifflet final. C’est sans compter sur la force de caractère de nos champions internationaux, la sérénité de Michael Guigou et de Nikola Karabatic. L’égalisation danoise à la sirène n’a eu pour effet que de décupler l’envie française. Dès l’entame de la prolongation, les Bleus ont pris le score en main pour ne plus le lâcher jusqu’au bout.

Une finale sans petit clin d’œil ne peut être une vraie finale. Thierry Omeyer, si intraitable jusqu’à la finale, est quelque peu passé à côté de son match. Mais grâce à son mental d’acier, il a sorti deux arrêts de classe mondiale pour permettre à la France de conserver son titre, le troisième pour le gardien. Et avec le meilleur joueur du monde, Nikola Karabatic, il devient difficile de vaincre ces Experts.

Karabatic sur le toit du monde

Difficile de sortir un joueur parmi tous ces champions que compte l’équipe de France de Handball. Un s’est toutefois particulièrement illustré pendant la finale : Nikola Karabatic, élu meilleur joueur de la compétition par les organisateurs. Ce Montpelliérain de 26 ans a tenu la “maison France” presque à lui tout seul dans les moments difficiles. Auteur de dix buts sur quinze tentatives et sept passes décisives, il a tout simplement ébloui l’Arena de Malmö de toute sa classe. Avec une impression de facilité, le “MVP” [1] du tournoi a réussi presque tout ce qu’il a tenté.

Accrochés, bousculés et contraints à la prolongation, les Bleus ont trouvé les ressources pour s’imposer contre des Danois qui méritaient la victoire autant que les Français. La France est devenue dimanche soir la première équipe, tout sport confondu, à se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Mais avant cela, ces Invincibles nous donnent rendez-vous en janvier prochain en Serbie pour les Championnats d’Europe.

Notes

[1Most Valuable Player

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

1 réaction

Réagissez

  • Ces Experts devenus Invincibles

    1er février 2011 01:07, par MG

    repondre message

    Enfin un article sur la coupe du monde de Handball : il est vrai que comme dit Niko : "on attend la finale et une victoire pour parler de ce sport" !

    Votre analyse est partiellement juste. Il est vrai que nous avons retenu notre souffle jusqu’au bout et que l’équipe danoise était très bonne elle aussi et méritait la victoire !

    Deux choses cependant : l’équipe de France n’a pas eu de coup de mou durant ce match mais comme l’a précisé Onesta, ce fut une partie d’échecs et un combat mano mano !
    Puis, Guigou et Kara n’ont pas été "sereins" mais concentrés et guerriers jusqu’au bout !

    C’est bien Nikola Karabatic qui a délivré l’équipe de France et Guigou a eu l’embellie à la dernière seconde.

    Merci à cette équipe d’être solidaire, c’est un exemple à suivre pour NOUS TOUS !

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter