Climat, Obama, Clinton : pas encore président, Trump renonce déjà

jeudi 24/11/2016 - mis à jour le 10/12/2016 à 13h57

Deux semaines après son élection, Donald Trump revient sur ses déclarations chocs de campagne et dit le contraire de ce qu’il a promis dans un entretien avec le New York Times.

@realDonaldTrump vs Donald Trump. Quel Donald Trump doit-on croire, celui de Twitter qui exhorte d’enfermer Clinton ou le plus modéré devant les journalistes du New York Times  ? Trump est finalement sorti de sa tour pour s’entretenir, mardi 22 novembre, avec le quotidien new-yorkais. Annulée, puis finalement reportée, la rencontre a été l’occasion pour les journalistes de rapporter ses propos en direct sur Twitter, son média favori. Tweet contre tweet, proposition après proposition, les positions de Trump évoluent, changent et virevoltent.

  • Poursuivre ou ne pas poursuivre Hillary Clinton

Pendant toute sa campagne, Donald Trump a martelé qu’Hilary Clinton devrait être poursuivie et condamnée pour l’affaire des « e-mails ».

« On vient d’annoncer - par des sources - qu’aucune accusation ne sera portée contre la corrompue Hillary Clinton. Comme je l’ai dit, le système est totalement truqué !  »

« Hillary Clinton aurait dû être poursuivie et devrait être incarcérée. Au lieu de cela, elle se présente à la présidence dans ce qui ressemble à une élection frauduleuse.  »

Maintenant qu’il est élu, Trump renonce à l’idée de poursuites judiciaires, comme le rapportent les journalistes du New York Times.

Le journaliste insiste pour savoir s’il a définitivement renoncé à poursuivre Hilary Clinton : « Ce n’est pas quelque chose à laquelle j’attache beaucoup d’importance.  »

«  "Je pense que cela divisera le pays", dit Trump au sujet de la poursuite des Clinton.  »

  • Climatosceptique mais pas trop

Donald Trump n’est plus si certain que le réchauffement climatique soit une invention des « Chinois ». Dans cet entretien, il nuance ses propos climatosceptiques.

En 2012, Trump déclarait que « le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois afin de rendre l’industrie des États-Unis moins compétitive. »

« Tom Friedman demande si Trump se retirera des accords sur le changement climatique. Trump : "Je suis le dossier de près. Je reste ouvert d’esprit." »

« Trump pense-t-il que l’activité humaine est liée au changement climatique ? "Je pense qu’il y a un certain lien. Il y en a un, reste à savoir à quel point."  »

  • Un avis moins tranché sur Obama

Barack Obama a été la bête noire de Donald Trump durant la campagne présidentielle, le qualifiant de « pire président de l’histoire des États-Unis ». Depuis son élection, Obama est soudainement devenu plus sympathique à ses yeux.

« Le Président Obama sera rappelé comme peut-être le pire président de l’histoire des États-Unis !  »

« "J’ai eu un excellent entretien avec le président Obama," dit Trump. Il raconte qu’il ne l’a jamais rencontré auparavant. "Je l’ai vraiment apprécié." »

  • Au sujet de la pratique du waterboarding

En février 2016, Pendant un débat du Parti républicain sur la chaîne ABC, le magnat de l’immobilier, proposait de rétablir le « waterboarding », une technique de torture pratiquée par la CIA. Ce mardi 22 novembre au siège du New York Times, il n’a pas tenu le même discours. Après avoir échangé avec James N. Mattis, un général de la marine à la retraite, Trump s’est dit défavorable au retour de cette pratique, rapporte le journal.

Donald Trump soutient la pratique du « waterbording » pendant un débat télévisé diffusé en février 2016 sur la chaîne ABC.

« Trump dit qu’il "envisage sérieusement" Mattis à la tête du DoD (Department of Defense, équivalent du Ministère de la défense, ndlr), il confie qu’il a demandé à Mattis son avis au sujet de waterboarding, il a été surpris qu’il ne soit pas pour. »

Heureusement pour les journalistes, Twitter a bonne mémoire. Tout au long de sa présidence, Mister Trump devra faire attention à son double, @realDonaldTrump, qui sévit sur les réseaux sociaux.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

L'auteur

Monde //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter