Portrait

Dany Lapointe, la musique en héritage

mardi 20/04/2010

L’amour de la musique, c’est de famille. Dany Lapointe, petite-fille de Boby, reprend aujourd’hui le flambeau. Pour sa dixième édition, elle prend les rennes du Printival, festival de musique francophone qui se déroulera du 21 au 24 avril à Pézenas. Portrait.

Dany est une passionnée. Comme son grand-père, Boby Lapointe, elle a la musique dans la peau. Rien d’étonnant : elle a baigné dans un univers artistique depuis l’enfance. Son père était régisseur de cinéma, sa mère dirige le théâtre La Vista à Figuerolles, son beau-père est guitariste, tout comme l’un de ses frères. Bref, une belle palette d’artistes.

Mais que fait cette jeune femme de 36 ans dans la vie ? De la musique ? Non. Elle est infirmière. Il y a de quoi surprendre avec un tel bagage familial. Elle le concède avec un petit rire et explique : « je suis devenue infirmière car j’aime le contact avec les gens. Puis, je voulais un métier où je puisse bouger et pas toujours faire la même chose. J’ai travaillé douze ans en psychiatrie à la Colombière. Mais, depuis quelques temps, je suis infirmière libérale. Ce, pour avoir plus de temps pour me consacrer au Printival ».

Créé en 2000 par son père, Jacky Lapointe, le Printival est un festival dénichant les jeunes talents de la chanson francophone, tout en rendant hommage à « l’esprit Boby Lapointe ». Cette année, il fête ses dix ans. Pour l’occasion, Dany en assure la direction. Au fil de cette décennie, elle s’y est toujours investie, s’occupant de la logistique. Aujourd’hui, elle gère, entre autres, la programmation et la direction artistique. Sillonnant les routes, au gré des concerts et des festivals, Dany déniche les talents. Et elle aime ça. Ses coups de cœur sont nombreux. Loïc Lantoine par exemple. Pour elle, il est « une évidence » : « c’est un univers bien particulier. C’est un poète, quelqu’un qui a vraiment quelque chose à dire et qui renvoie une émotion énorme. Avec lui, on peut pleurer et rire dans le même concert ». Ce qui la touche ? « Ce sont ses textes et son interprétation ».

Dany a ce rapport là aux mots et à la musique. Ses classiques ? Alain Bashung, Jacques Higelin, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, … Des artistes à l’émotion et aux textes certains. Des artistes qui peuvent sembler loin de l’univers léger et humoristique que l’on se représente de Boby Lapointe et de ses contrepèteries. Et pourtant, son enfance a été bercée par les chansons de son grand-père. « C’est au travers de mon père et de ma tante que je le connais. Mon père me racontait les moments où il écrivait ses chansons et des instants de grande rigolade avec lui... C’’était quelqu’un qui aimait rire, plaisanter, faire des conneries », raconte-t-elle. Et, c’est avec un sourire qu’elle avoue que sa chanson préférée est Ça va, ça vient.

Comme en musique, Dany a des goûts plutôt classiques que ce soit en littérature ou en peinture. S’il est un écrivain qui la touche, c’est le colombien Gabriel García Márquez, auteur de Cent ans de solitude. Autre classique : Émile Zola. « Il y a une certaine époque, j’ai lu tout Zola. J’adore ». Le point commun entre ces monuments de la littérature, outre leur engagement politique ? Un certain réalisme reconnu dans leur écriture. Et lorsque l’on demande à Dany ce qui la touche dans l’art, la réponse pourrait surprendre. Et pourtant non : les peintures de Sandro Botticelli. Il n’y a pas plus “classique”, ni plus émouvant que les toiles du peintre italien. L’art et l’émotion sont donc au cœur de la vie de Dany Lapointe.

Du 21 au 24 avril, vous pourrez la croiser au détour d’une rue de Pézenas. Le Printival battra alors de son plein, et Dany sera aux anges.

Julie DERACHE

A lire aussi : “Printival : 10 ans après, l’esprit de Boby demeure”, par Julie Derache pour Midi Libre.

Pour plus d’informations sur la programmation, vous pouvez cliquer ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Culture //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter