Destins liés : du Pic Saint Loup au XV de France

Les Montpelliérains Ouedraogo et Trinh Duc participeront au tournoi des six nations qui débutera le dimanche 3 février

lundi 28/01/2008 - mis à jour le 30/01/2008 à 19h20

Exclusivité. Mardi 22 janvier dernier, Marc Lièvremont, nouveau sélectionneur du XV de France, annonçait la liste des 22 joueurs qui vont débuter le tournoi des six nations. Le MHRC était à l’honneur avec deux de ses joueurs appelés à défendre les couleurs tricolores. L’un joue troisième ligne aile, Fulgence Ouedraogo, et honorera sa deuxième sélection en bleu et l’autre évolue à l’ouverture, François Trinh Duc, et va découvrir les joies du plus haut niveau. Leurs parcours semblent liés. Ils sont nés en 1986, ont débuté à l’école de rugby du Pic Saint Loup et démarrent en 1ère division en 2004 sous les couleurs du Montpellier Rugby. En exclusivité pour Hautcourant.com, les deux rugbymen ont accepté de répondre à nos questions.

JPEG - 6.5 ko

Fulgence Ouedraogo, 3e ligne ; 22 ans ; 1,90 m. ; 94 kg

JPEG - 5.9 ko

François Trinh Duc ; ouvreur ; 22 ans ; 1,84 m. ; 82 kg

Vous attendiez-vous à cette sélection ? Aviez-vous eu des contacts avec le nouvel encadrement des bleus depuis le début de la saison ?

Fulgence Ouedraogo (dit Fufu) :non je ne m’attendais pas du tout à cette sélection. Je n’ai pas eu de contacts avec le nouvel encadrement des bleus. J’avais simplement discuté avec Didier Retière lors de la venue de Castres à Montpellier.

François Trinh Duc, FTD : non/non

Votre parcourt semble lié (Pic Saint-Loup, Mhrc...), comment êtes-vous arrivés au rugby et comment s’est passée votre rencontre ?

FUFU : Je suis arrivé au rugby un peu par hasard. Mes parents voulaient que je fasse du sport alors j’ai choisi le club de rugby du Pic Saint Loup. J’ai rencontré François dans ce club, il avait déja commencé le rugby un ou deux ans avant moi.

FTD : Mon frère aîné voulait essayer le rugby alors je l’ai accompagné et c’est comme cela que j’ai commencé à jouer au club de rubgy du Pic Saint Loup. J’ai connu FUFU à cette occasion.

François Trinh Duc : "J’espère avoir une bonne carte à jouer"

(pour FTD) Etes-vous conscient, du fait des blessures et de la pénurie d’ouvreurs en France, que vous avez une bonne carte à jouer en équipe de France ?

FTD : (un peu vexé par la question) oui j’espère que j’ai une bonne carte à jouer.

(pour Fufu) Vous êtes devenu le premier montpelliérain de l’histoire à être sélectionné dans le XV de France en juin dernier. Votre statut a-t-il changé au sein du club ? Comment avez-vous vécu la tournée en Nouvelle-Zélande et quelles ont été les répercutions sur le club ?

FUFU : Mon statut n’a en aucun cas changé au club et tant mieux. D’autant plus que cette sélection de juin est passée plutôt inaperçue, il s’agissait d’ailleurs plus d’une équipe de France bis. Je crois que cette fois-ci c’est ma première vraie sélection. Au club, les gens sont très fiers , ils nous encouragent beaucoup. Depuis l’annonce, nous sommes très sollicités, surtout au téléphone.

Fufu : "Cette sélection, c’est quand même pour le tournoi des six nations !"

(FUFU) Le fait d’avoir déjà une sélection amoindrit-il la pression ?

FUFU : Je n’ai pas du tout moins de pression, j’en ai même plus que la dernière fois. Cette sélection c’est quand même pour le tournoi des six nations !

(FTD) En début de saison dernière, vous n’étiez pas titulaire en club ? Comment expliquez-vous cette fulgurante ascension ? Le déclic ?

FTD : Je pense que j’ai passé deux ans à jouer en espoirs et que mon jeu s’est amélioré pendant ces deux années. Je n’avais sûrement pas le niveau avant, c’est pour ça que je ne jouais pas.

Comment gérez-vous l’engouement qui vous entoure ?

FUFU : Jusqu’à maintenant (après le match contre Bayonne samedi, n.d.l.r.) j’ai fait abstraction de tout cela car je me concentrais sur le match de Bayonne.

FTD : Je gère tout cela relativement bien. Il faut dire que cela fait très plaisir. Le tout est de garder les pieds sur terre, mais pour cela, je suis bien entouré.

(FTD)Vous découvrez l’équipe de France, le fait d’avoir un coéquipier de club en équipe de France, pensez-vous que cela facilitera votre intégration au sein du groupe ?

FTD : J’espère que oui, même si l’équipe est bien différente de celle du mois de juin !

Que pensez-vous devoir améliorer dans vos jeux respectifs pour franchir un nouveau palier ?

FUFU : Je dois essentiellement m’améliorer dans le secteur du jeu courant, dans le mouvement général. .

FTD : Pour ma part je crois que je dois revoir l’alternance du jeu.

La saison prochaine, pensez-vous être montpelliérain ? Des contacts éventuels avec d’autres clubs ? (FUFU) Avez-vous bien digéré votre transfert avorté à Perpignan ?

Les deux : On est encore sous contrat donc la question ne se pose pas.

Pourriez-vous nous donner une petite anecdote l’un sur l’autre ?

FUFU : Après le dernier match contre Perpignan l’année dernière, François a marqué un essai à Sabathé avec sa 106.

FTD : A Sale, FUFU est monté dans un taxi anglais du coté conducteur croyant monter coté passager. C’est seulement une fois assis qu’il s’est rendu compte de son erreur.

Votre modèle dans le rugby ?

FUFU : Richie Mac Caw (ndlr : troisième ligne néo-zélandais, All-Blacks depuis 2001. Il joue dans le Super 14 avec les Canterbury Crusaders.)

FTD : Joan Caudullo (ndlr : talonneur du Montpellier Rugby)

Un entraineur vous a-t-il marqué en particulier ?

Les deux : Les bénévoles du Pic Saint Loup.

Un calendrier style « dieux du stade » ?

NDRL et eux deux : il en existe déjà un en vente à 10 euros.

Pour le fun

Musique préférée ? FUFU : tecktonik ; FTD : Lorie

Film ?FUFU : Gladiator ; FTD : Les 11 commandements

Livre ? FUFU : Da Vinci Code ; FTD : Tomtom et Nana, Midi Olympique

Sorties ? Les deux : O bar

Le plus dragueur des deux ? FUFU : François ; FTD :Fufu

Le plus chambreur du club ? FUFU : Sébastien Kuzbik ; FTD : Olivier Sarraméa

Equipe de rugby préférée ? Les deux : Pic Saint Loup

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

2 réactions

Réagissez

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter