Former les futurs éco-citoyens

Article paru sur MidiLibre.com le 13/08

vendredi 15/08/2008

« L’eau est notre vie, elle existe grâce à nous ». Un message que tente de faire passer Mission Littoral aux plus jeunes. Tout au long de l’été, la Saur, société de gestion des eaux, propose un spectacle pédagogique de sensibilisation des enfants à la préservation de l’eau et de l’environnement.

En 2007, une opération pilote avait vu le jour à Carnac dans le Morbihan. Suite au succès rencontré, pas moins de 24 plages françaises ont pu bénéficier de l’opération cet été. « L’animation est partie des plages de la Manche, puis l’Atlantique et la tournée se termine sur la côte méditerranéenne, ici à Palavas », décrit M. Bouchacourt, chef du centre Hérault de la Saur. Suite à la loi sur l’eau de décembre 2006, l’objectif
est d’améliorer la qualité de l’eau d’ici 2015. Pour y parvenir, une évolution des comportements des citoyens est nécessaire. « Un petit geste peut amener une économie énorme en énergie, en eau… »

JPEG - 1.1 Mo
Une mise en scène par des commédiens professionnels

Un apprentissage du développement durable qui passe par l’éducation des enfants. « Avec Mission Littoral, on essaye de faire comprendre aux enfants que si l’on ne fait rien, la situation pourrait devenir critique. On souhaite qu’ils apprennent de bonnes pratiques mais il reste du travail. Nous vivons dans un mode de consommation : on jette alors que l’on pourrait récupérer beaucoup de choses. »

Dans l’Hérault, la communauté de communes du Pays de l’Or et le SIVOM de l’étang de l’Or ont décidé de s’associer avec la Saur. Sur les plages de la communauté (Grande-Motte, Carnon et Palavas), le SIVOM, en charge du littoral, gère le suivi de la qualité des eaux de baignade. « La communauté, c’est vingt points de prélèvement tous les deux jours sur les 18 km de plage, qui sont ensuite analysés par la Saur », se félicite Sonia Ghariani, responsable de la communication (vidéo 1).

La SIVOM investit également beaucoup sur les stations d’épuration de Carnon, Pérols et Lansargues qui devraient être prochainement rénovées.
C’est pourquoi, l’idée de sensibiliser les enfants à l’éco-citoyenneté est devenue une priorité. « Nous voulons rendre cela interactif, avec la distribution de prospectus sur le cycle de l’eau par exemple ». Devant le succès de l’opération, le rendez-vous est déjà donné pour l’an prochain. « Nous souhaitons recommencer les animations l’année prochaine, mais sur plusieurs jours cette fois-ci. »
Le village de l’environnement ravit petits et grands. L’animation se veut ludique avec des spectacles et des ateliers : pêche aux déchets, fabrication de maracas, atelier de papier recyclé, sculpture écologique, etc. Des enfants de 5 à 12 ans viennent s’amuser tout en étant sensibilisés aux questions environnementales. Les vacanciers sont enchantés par une telle démarche (voir vidéo 2) et les enfants des centres de vacance du Pays de l’or sont bien entendu conviés. De quoi former les éco-citoyens de demain.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter