Crise de la presse

Franz-Olivier Giesbert : "Ne soyons pas hypocrites : les gratuits sont bénéfiques à la presse"

mardi 03/06/2008

A l’occasion d’un débat avec Edwy Plenel, fondateur de Mediapart, et Jean-François Kahn, ex-directeur de Marianne, samedi 31 mai, à Montpellier, le directeur du Point Franz-Olivier Giesbert est revenu sur le rôle de la presse gratuite dans la crise de la presse écrite. A contre-courant de ses confrères et de l’opinion générale qui règne au sein du microcosme médiatique, FOG approuve l’existence des gratuits, soutient même le rôle bénéfique de cette "concurrence" à la presse payante. Témoignage à rebrousse-poil d’un journaliste rarement là où on l’attend...

Franz-Olivier Giesbert s’exprime sur la presse gratuite et la crise de la presse.

Franz-Olivier Giesbert est journaliste et écrivain. En 1971, il entre au Nouvel Observateur en étant successivement rédacteur au service politique puis grand reporter (1979), chef du service politique (1981) et enfin directeur de la rédaction en 1985. Entre 1988 et 2000, il dirige la rédaction du Figaro. De 1992 à 1993, il est éditorialiste à Europe 1. De 1996 à 2000, il prend la tête de la rédaction du Figaro Magazine.
Depuis 2000, FOG est le directeur du magazine hebdomadaire Le Point. Il anime également l’émission "Chez FOG" sur France 5.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter