Grand soleil sur le rugby français

dimanche 17/10/2010

Coupe d’Europe de rugby ce week end pour les clubs du Top 14 et plus précisément la H Cup. Une deuxième journée où les clubs français ont particulièrement brillé, à l’exception de Toulon sur le terrain du Munster. Rapide tour d’horizon.

Poule 1 : Castres-Cardiff 27-20

Vendredi soir, les castrais recevaient les blues de Cardiff avec la ferme intention de rester dans la course à la qualification pour les quarts de finale. Et ils se sont bien repris, après leur défaite inaugurale la semaine dernière à Northampton 18-14, en disposant des Gallois. Une victoire acquise principalement en première mi-temps où les tarnais ont développé un jeu propre et efficace. Une domination concrétisée en fin de première période avec deux essais coup sur coup de Inigo (37ème) et de l’international Andreu (40ème). À la pause, Castres menait 22 à 6. Mais au retour des vestiaires, le match a complètement changé de physionomie. Les Gallois sont connus pour jouer jusqu’à la dernière minute et ils l’ont prouvé une nouvelle fois. Le deuxième acte a donc été une copie inverse de la première mi-temps. Les visiteurs ont eux aussi marqué deux fois par l’intermédiaire de Molitika (46ème) et d’Andrews (80ème) mais la défense castraise a tenu bon jusqu’au bout en faisant preuve d’une grande solidarité. À noter le point négatif du match avec le point de bonus défensif obtenu par Cardiff.

Dans l’autre rencontre : Edimbourg-Northampton 27-31

Classement : 1.Northampton 8 pts ; 2.Castres 5 pts ; 3.Cardiff 5 pts ; 4.Edimbourg 2 pts

Poule 2 : Racing-Métro 92-Clermont 16-9

Choc franco-français pour cette deuxième journée de H Cup et première victoire pour les parisiens. Un match qui a débuté sous la pluie pendant une bonne vingtaine de minutes avant que le soleil ne pointe le bout de son nez. Cela s’est donc traduit par une multitude d’en avant de part et d’autre du terrain, ce qui a donné un match assez fermé, surtout en deuxième période. En effet, les joueurs de la capitale ont réussi à faire la différence sur la dernière action de la première mi-temps. Sur leur seule véritable occasion des quarante premières minutes, l’ailier Bobo (39ème) a concrétisé un beau mouvement collectif lancé par Sébastien Chabal. La seconde période a vu la défense du Racing faire le métier face aux nombreuses tentatives clermontoises, en vain. Le tournant du match a été l’essai refusé à Clermont après l’usage de la vidéo par le corps arbitral à la 30ème minute. Un essai qui semblait pourtant valable. Mais les Clermontois pourront tout de même se consoler avec l’obtention du point bonus défensif.

Dans l’autre rencontre : Saracens-Leinster 23-25

Classement : 1.Leinster 9 pts ; 2.Clermont 5 pts ; Racing-Métro 92 4 pts ; Saracens 1 pt

Poule 3 : Munster-Toulon 45-18

Premier déplacement pour les toulonnais et première grosse défaite en terre irlandaise. Toulon n’a tout simplement pas existé face à la puissante équipe du Munster. Le premier essai marqué dès la deuxième minute de jeu par le talonneur Genevois n’a été qu’un feu de paille. Les joueurs de la côte d’azur ont été dominé dans tous les compartiments du jeu, que ce soit dans les déplacements ou dans le combat au près. Toulon n’a jamais été en mesure de rivaliser et les blessures en cascade n’ont pas aidé. Ils ont du finir le match avec un troisième ligne en premier centre. Le score est donc lourd pour des varois qui étaient venus avec des ambitions et qui repartent avec une valise pleine en ayant encaissé six essais contre deux marqués. Le Munster se place idéalement, grâce au point de bonus offensif, pour se qualifier directement en quart de finale. Quand aux toulonnais, ils ont fait le dur apprentissage du niveau international, mais tout espoir n’est pas perdu avec la victoire des Ospreys sur les London Irish.

Dans l’autre rencontre : Ospreys-London Irish 27-16

Classement : 1.Munster 6 pts ; 2.Ospreys 5 pts ; 3.Toulon 4 pts ; 4.London Irish 4 pts

Poule 4 : Biarritz-Ulster 35-15

Dernier match de ce week-end et Biarritz a attendu une mi-temps avant de mettre son jeu en place face aux irlandais de l’Ulster. Trois partout à la fin du premier acte dans lequel aucune des deux équipes n’a réussi à mettre la main sur le ballon. Mais depuis le début de la saison, Biarritz est une équipe de deuxième mi-temps. Et cela s’est une nouvelle fois vérifié en inscrivant pas moins de quatre essais dont deux par le seul ailier Ngwenya, bonus offensif à la clé. Face à la puissance et à la vitesse basque, les irlandais ont bien tenté de résister mais ils se sont réveillés un peu tard avec deux essais marqués après l’heure de jeu. Le BO s’est révolté après avoir souffert en début de match et signe là sa deuxième victoire après son court succès chez les anglais de Bath 12 à 11.

Dans l’autre rencontre : Aironi-Bath 6-22

Classement : 1.Biarritz 8 pts ; 2.Bath 6 pts ; 3.Ulster 5 pts ; 4.Aironi 0 pt

Poule 5 : Perpignan-Trévise 35-14

En ce dimanche d’automne, Perpignan a mis prêt d’une heure avant de prendre la mesure des italiens venus avec la confiance de leur victoire l’an dernier face à ces mêmes perpignanais. Après un début de match prometteur, ce sont les joueurs de Trévise qui ont été les plus dangereux. Ils sont même passés devant en début de seconde période après le deuxième essai personnel de Benvenuti. Les catalans se sont alors recentrés sur la conquête et ont usés petit à petit leurs adversaires. Les italiens ont logiquement craqué à l’heure de jeu en encaissant quatre essais en près de vingt minutes dont un de pénalité suite à des fautes à répétition sur la ligne des cinq mètres. Perpignan s’est fait peur un long moment avant d’assurer la victoire avec la manière et le point de bonus offensif. Ils se relancent ainsi dans l’espoir de se qualifier pour le tour suivant, chose dont ils n’avaient pas été capables l’an dernier.

Dans l’autre rencontre : Leicester-Llanelli 46-10

Classement : 1.Leicester 10 pts ; 2.Perpignan 6 pts ; 3.Llanelli 5 pts ; 4.Trévise 1 pt

Poule 6 : Newport-Toulouse 19-40

Seule victoire française à l’extérieure ce week-end et elle est l’œuvre des champions d’Europe en tire, le stade toulousain. En déplacement sur la pelouse des Gallois de Newport, ils se sont imposés largement. Deuxième match et deuxième victoire donc pour des toulousains qui ont pu s’appuyer sur la domination de leur paquet d’avants. C’est en effet devant que le match s’est principalement joué et à ce jeu là ce sont les français qui ont réussi à imposer leur rythme laissant ainsi des espaces aux trois-quarts. Rarement en danger, Toulouse a franchit trois fois la ligne d’en-but adverse (par Dusautoir, Médard et Picamoles) contre une seule fois pour les adversaires (Harries). Les champions en titre sont lancés vers une nouvelle qualification pour les phases finales alors que les Dragons gallois semblent être dors et déjà éliminés. Guy Novés, l’entraineur toulousain, regrette cependant que ses joueurs ne soient pas allés chercher le point de bonus offensif et les trop nombreuses fautes commises.

Dans l’autre rencontre : Wasps-Glasgow 38-26

Classement : 1.Toulouse 8 pts ; 2.Wasps 5 pts ; 3.Glasgow 4 pts ; 4.Newport 0 pt

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter