EDITO

Guéant , porte flingue de la nouvelle droite

mercredi 30/11/2011 - mis à jour le 01/12/2011 à 11h37

Prend t-on les électeurs pour des billes ?
La réponse est sans appel.
Taper sur les minorités pour faire oublier
l’incompétence d’un gouvernement a beau
être un procédé vieux comme le monde,
il semble toujours à la mode, là bas, à l’Élysée.
Quelle autre conclusion tirer des stigmatisations
incessantes des deux dernières semaines
opérées par les ministres UMP, Guéant en tête.
Sa dernière invention : mettre à jour les fraudes
« spécifiques aux étrangers » en recoupant leurs
fichiers avec ceux de la sécurité sociale.
Il y aurait un "certain nombre" d’étrangers fraudeurs
, nombre que le ministre ne peut "quantifier précisément",
nous voilà bien avancés !
Il faut dire que pour gagner le jeu
du « qui veut (re)gagner des électeurs »,
frontistes de surcroit, le porte flingue de la nouvelle
droite et ses acolytes vont devoir se surpasser.
Comment en effet, faire mieux que
ces 5 dernières années passées à banaliser les
discours de la droite décomplexée auprès des Français ?
Voilà l’impasse de ce gouvernement.
Quand on a établi un climat sécuritaire qui n’a
pas résolu les problèmes de sécurité, qu’on
s’est adonné à une stigmatisation généralisée des immigrés
par un lien plus que douteux entre insécurité et immigration,
et défendu la République prétendument en danger, il devient difficile d’être inventif. Mr Guéant essaie, cependant, avec cette dernière annonce.
Il faut se rendre à l’évidence, en cette période
pré-électorale la machine UMP est rouillée et s’enlise
inéluctablement dans la boue nauséabonde des extrémismes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter