Happy Birthday Mister President Obama...

jeudi 21/01/2010 - mis à jour le 21/01/2010 à 09h57

Mardi 19 janvier 2010, Barack Obama célébrait sa première année d’investiture à la Maison Blanche, le voici qui perd également la majorité qualifiée au Sénat. Drôle de cadeau d’anniversaire pour le plus populaire des présidents de cette dernière décennie.

Mardi 19 janvier 2010, Barack Obama célébrait sa première année à la Maison Blanche. Il y a un an, jour pour jour, il prêtait serment pour son investiture. Marylin Monroe aurait pu lui susurrer à l’oreille, un sensuel "Happy Birthday Mister President". Mais Obama n’est pas Kennedy, et Marylin n’est plus. Si l’anniversaire a été gâché, le responsable de ce cadeau empoisonné bénéficie pourtant d’un sex-appeal qui n’a rien à envier à celui de la célèbre actrice, les muscles et les pectoraux en plus...

Notre mister cosmo 1982 n’est autre, en effet, que le nouveau sénateur du Massachusetts, le républicain Scott Brown. En 1982, ce jeune homme de 22 ans, a posé nu pour Cosmopolitan. Déjà très convaincant à l’époque, Scott Brown avait été élu “l’Homme le plus sexy” de l’année par la rédaction du magazine américain.

A 41 ans, les cheveux maintenant poivre et sel, il reste charmeur, puisqu’il a réussi à faire tomber le Massachusetts, bastion démocrate depuis 50 ans. Avec 52% des voix, il succède ainsi au sénateur décédé l’été dernier, Ted Kennedy, qui doit se retourner dans sa tombe. Cette victoire tombe un peu comme un cheveu sur la soupe pour le président, puisqu’elle vient le priver de la majorité qualifiée au Sénat.

La réforme du système de santé en péril

Cette majorité qualifiée de 60 sièges était primordiale pour Obama : elle lui assurait d’éviter les manœuvres d’obstruction de l’opposition républicaine. Cette nouvelle voix permet au 41e sénateur républicain et à son parti d’utiliser le "filibuster", la tactique d’obstruction parlementaire qui peut faire échouer les réformes voulues par le président, dont la réforme du système de santé chère aux démocrates.

Avec leur vote mardi, les électeurs du Massachusetts ont donc mis en péril toute la réforme de l’assurance maladie proposée par Obama. Dès le lendemain, mercredi 20 janvier 2010, la Maison Blanche, via son porte-parole, a reconnu sa part de responsabilité dans la défaite démocrate, en assurant : "Chacun porte sa responsabilité, et même la Maison blanche, naturellement"
. Le président a également montré son intention de poursuivre cette réforme, écartant toute loi a minima et a ré-affirmé : "Nous savons que nous avons besoin d’une réforme du système d’assurances maladie. Les compagnies d’assurances profitent des gens. Nous savons que nous devons trouver une façon ou une autre de freiner les coûts. Si nous ne le faisons pas, nos budgets vont exploser".

Le nouveau sénateur, quant à lui, est un grand sportif, qui pratique régulièrement le triathlon et semble avoir une santé de fer. Si les électeurs du Massachusetts ont choisi d’être bien représenté à Washington par un éphèbe grec, pas sûr que celui-ci se soucie beaucoup de la réforme du système de santé...

Un sacré revers pour Obama qui n’envisage, pour l’instant, aucun remaniement et reste déterminé. Même si le parti démocrate risque d’avoir plus de mal qu’avant à faire voter le projet de loi sur la santé... Marylin, cette actrice mythique, aurait déclaré un jour "tout ce qui compte vaut la peine d’attendre." Alors Mister President, à bon entendeur...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

18 réactions

Réagissez

  • repondre message

    Nul et obcene àtous les points de vue

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    26 janvier 2010 13:13, par marie G

    repondre message

    Merci monsieur Thomas - Radux, pour cette mise au point .
    Haut-courant étant un bel outil pour ces jeunes journalistes en devenir.
    Marie G

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    25 janvier 2010 20:25, par Didier Thomas Radux

    repondre message

    Pour mémoire, ce site internet a été créée afin de permettre aux étudiants du M2 Métiers du journalisme de s’exprimer et s’exercer à la délivrance d’information et à l’analyse. Et accessoiremet au commentaire (mal dont a longtemps souffert la presse française).
    Cet exercice se fait avec un contrôle majoritairement a posteriori. Toutefois le site ne doit servir ni à régler des comptes de la part des étudiants, ni à lapider certains de la part des commentateurs qui nous font le privilège de suivre ces travaux. Le débat peut (doit) être vif mais serein.
    Pourtant au jour d’aujourd’hui, la plupart des réactions sur les sites internet sont relativement bas de plafond. L’argutie n’a pas trop de sens sur un tel support. Laissez cela aux plateformes blogs hébergées par Skyrock etc. Sinon l’idéal de "démocratie participative" ou de "village global" ne dépassera pas le stade du Café du Commerce.
    Je vous invite à y réflechir en lisant les propos de Marcel Gauchet qui réflechit sur le rôle et la place de l’information. A voir notamment sur :

    http://www.marianne2.fr/Marcel-Gauchet-Le-journalisme-a-un-avenir-complique_a183587.html

    Didier Thomas-Radux -
    Professeur associé M2 Métiers du journalisme responsable du site.
    Journaliste, carte de presse 77761

  • repondre message

    Cette info a été utilisée pour le jeu "l’info en +" sur l’Edition spéciale de Canal + aujourd’hui. Hautcourant avait un coup d’avance. Bravo.

    A bon entendeur.

  • Happy Birthday Mister President...

    21 janvier 2010 23:43

    repondre message

    "tout ce qui compte vaut la peine d’attendre." Certes. Donc vous vous êtes précipité à la vue d’un lien publié par Libération pas plus tard que la nuit dernière. À bon entendeur.

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    21 janvier 2010 20:51, par Rox

    repondre message

    Un peu de mesure dans la critique, que diable, Marie. Que vous n’appréciez pas l’article, soit. Que vous trouviez maladroit ou hors sujet, l’angle choisi pour traiter ce sujet, soit encore. Mais de là à insinuer que le parti-pris relève d’un racisme primaire, simplement parce que la photo d’un homme blanc illustre un article sur un homme de couleur, c’est purement excessif. Voire diffamant, ce dont vous vous défendez pourtant...

    Personnellement, j’ai trouvé cet article intéressant. Abordé sur le ton de la légèreté certes, mais cela n’empêche pas d’y débusquer quelques informations intéressantes. Notamment le fait que les Américains ne sont pas prêts de posséder une couverture sociale, tout ça pour de bêtes affrontements idéologiques. Ce qui rejoint, Marie, ce que vous disiez dans votre premier commentaire.

    Par ailleurs, pour avoir eu le temps de parcourir la presse ce jeudi matin, j’ai noté que tous les "grands" journalistes n’ont abordé le sujet que sur l’aspect factuel. Certes logique. Mais Haut courant aura ainsi permis de mettre un peu de fraicheur sur cette information finalement o combien importante pour les Américains. Donc d’attirer l’attention. Peut-être, Marie, est-ce d’ailleurs la photo d’un homme nu qui vous a donné l’envie d’en savoir plus... Et ainsi d’apprendre les malheurs de ce président Obama qui, il faut l’admettre, suscite un peu moins d’espoir aux Etats-Unis comme dans le monde, un an après.

    • Happy Birthday Mister President Obama... 21 janvier 2010 21:45, par Marie G

      repondre message

      Diantre Rox. je constate que VOUS avez été émoustillé par la vue de cette photo d’un homme nu... personnellement je préfère la classe du président Obama ! Ce qui m’a amené à lire l’article est le fait que je ne comprenais pas le lien entre la photo d’un inconnu et le titre sur Obama. je n’ai parlé en aucun cas parlé de "racisme primaire" et accusé l’étudiante d’une telle chose. j’ai parlé de maladresse et de l’impact que peut avoir l’association de cette photo et et de ce titre. un "peu de mesure" vous aussi en parlant de "diffamation" ! en plus, je relève votre remarque " hautcourant aura ainsi permis de mettre un peu de fraicheur sur cette information o comben importante pour les américains" c’est plutot Camille qui s’est permi de le faire. et puis que le senateur est posé nu est-elle au combien imortante pour les americains ? et j’espère que le president Obama ne rencontre pas de "malheurs"... tout le monde affirme qu’il a decu... il n’est pas un surhomme ! le monde oublie que fasse a lui il y avait MacCain... peut être que lui aurait répondu a vos attentes ?

      • Happy Birthday Mister President Obama... 22 janvier 2010 21:36, par 1er fan de Marie G

        repondre message

        Moi je trouve que les remarques de Marie G sont pertinentes !
        Tout le monde se pressent et hatent de voir l’echec d’Obama aussi !
        D’autres part je ne comprends pas pourquoi on raméne dans le débat Julie qui n’était nullement concerné !
        Et je ne comprends pas non plus l’avocat de l’auteur de l’article , en tout cas un qui s’est bien illustré.

        Et elle a le droit de dire ce qu’elle pense aussi !

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    21 janvier 2010 19:21, par christian

    repondre message

    marie G lâchez vous, Ne croyez vous pas que vous en faites un peu trop. Je trouve l’angle choisi plutôt intéressant. Il ne faut pas non plus formater ces chers étudiants dans un style monolityque dépourvu de fantaisie et d’originalité. Autrement il reste le pélerin magazine ou bien encore la croix

    • Happy Birthday Mister President Obama... 21 janvier 2010 20:36, par Laurent

      repondre message

      Monsieur,

      La Croix et Le Pèlerin (journaux un peu désuets) ne sont pas nécessaires... La lecture de Libération est amplement suffisante. D’ailleurs, jetez-y un coup d’œil, un certain article devrez vous rappeler celui-ci. Excepté qu’il est centré sur le sénateur et l’anecdote et qu’il ne prend pas l’anniversaire d’Obama pour prétexte à cette anecdote ....

      Je suis d’accord avec cette dame. Il y a un décalage certain entre le sujet de l’article, la photographie et le titre. Il est inconvenant d’user de la photographie d’un homme blanc pour parler de l’anniversaire de Barack Obama, 1er président noir des USA.

      Ce n’est pas tant le sujet qui est à revoir, c’est le mélange qui est fait.

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    21 janvier 2010 18:08, par Marie G

    repondre message

    Chére Camille. Apprenez dabord que je ne vous juge pas sur un seul article mais deux. j’ai deja aprécié celui sur la communauté russe à noel et celui sur la famille allemande (regardez le comentaire que je vous avait mis à ce moment la). Mais vous n’avez pas la meme plume pour les derniers.
    Je ne trouve pas votre angle ni humoristique, ni humour noir mais racoleur. c’est ce que je désaprouve.
    vous parlez de légereté. c’est vrai que ces temps ci il y en a beaucoup sur certains articles d’hautcourant : les soutiens gorges, celui la... c’est un peu domage.
    et oui je pense qu’on ne peut pas rire de tout. et tant mieux. surtout quand l’enjeu au fond est la santé de miliers d’américains.
    il est choquant que pour feter l’anniversaire du premier president noir des etats unis, vous mettez la photo d’un homme blanc !!!!!!! quel symbole !! ou est le reve ? votre camarade a fourni un meilleur travail, plus realiste, sur cet anniversaire en rencontrant des américians. j’aimerai avoir l’avis des associations contre le racisme devant l’illustration que vous avez mis en bafouant les symbole. c’est triste. je pense bien que vous n’avez pas reflechi a l’impact que cela pouvait avoir. travail fait trop vite ?
    j’espere que vous retrouvez votre humanité des premiers articles comme celui sur les prisons a noel. la c’etait bien. j’espere que mon comentaire sera publie car il nest ni insutant ni diffamant.

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    21 janvier 2010 16:59, par Camille Garcia

    repondre message

    Je suis habituellement partisane de ne pas répondre aux commentaires, car je pense que nous devons accepter les critiques qui nous sont faites, pour progresser, nous ne sommes encore qu’étudiant. Cependant certaines méritent une réponse.

    Chère Marie G, si vous êtes comme vous le dites une fidèle lectrice de haut courant, vous verriez que ce n’est pas mon leitmotiv que de faire constamment du buzz.En découvrant cette information hier, je l’ai trouvé amusante et j’ai choisi de traiter le sujet sous cet angle un peu "humour noir et grinçant", que tout le monde ne peut pas apprécier je comprends bien. Pierre Desproges disait "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde." Il avait raison. Mais parfois un peu de légèreté sur Haut courant, ne peut pas faire de mal, à mon humble avis.

    Par ailleurs, la seconde partie de mon article fournie un certain nombre d’informations, qui aurait du vous faire comprendre que j’ai conscience de l’importance de cette réforme du système de santé entreprise par Obama. Mais l’angle choisi, encore une fois était résolument plus léger.

    Enfin, je vous trouve très injuste de me juger sur un seul article, vous qui avez si souvent défendu les étudiants...
    Il serait dommage que vous abandonniez la lecture de notre site, d’autant que nous préparons sérieusement un dossier spécial régionales...

    Cordialement

  • Happy Birthday Mister President Obama...

    21 janvier 2010 15:01, par Marie G

    repondre message

    Avant tout on cherche à faire le beuz, écrire ce genre d’ article pour célèbrer l’anniversaire de l’élection d’Obama !
    Vous parlez de Maryline, encore aurait- il fallut qu’elle soit aussi sa maîtresse comme pour Kennedy, si elle à chanté , c’était pour cette raison . La photo de l’Ephebe grec comme vous dites pour célébrer cet anniversaire ,avec tout ce que le président Obama représente pour l’humanité et ce n’est pas un magitien... pour lui SURTOUT le chemin est sinueux comme vous le dites " cette photo ne représente en rien l’anniversaire de cet événement . Avec le temps tout s’en va..." même les vrais journalistes ! vous auriez pu traiter l’élection du sénateur du Massachussettes dans un autre article et utiliser une photo plus rescente en rapport avec ce sujet si c’était bien traiter ce sujet qui vous interressais et laisser Maryline dans sa tombe, je ne vois pas ce qu’elle viens faire là la pauvre.
    Tant de personnes avaient fait ce rêve ( un président de couleur) et tant en sont mortes que cette dérision est insupportable.
    J’espére que mon avis sera publie , car il n’est ni diffamatoire ,ni insultant.
    Si vous voulez reconquérir des lecteurs faites du bon journalisme et ne cherchez pas avant tout à faire sensation.
    A voir ce qu’ Haut- courant devient je ne sai pas si je continurai à lire ce journal que j’aimais bien et les étudiants que j’ai souvent défendu.
    Marie G
    PS : au boulot Camille comme vous le préconnisez si bien.

  • repondre message

    Encore du buzz ?
    Savoir que le sénateur était dans un mag léger, c’est bien en tant qu’anecdote, mais baser tout l’article de l’anniversaire d’Obama sur ça, c’est pas génial !

    • repondre message

      J’ai remarqué une chose , tous les médias du monde s’acharnent et s’empressent à trouver des echecs pour Obama !

      Obama bla bla bla !
      soyez patient chers détracteurs !!!

Monde //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter