L’Inglorious Bar : la bière, Tarantino et le rock américain

dimanche 21/11/2010 - mis à jour le 25/11/2010 à 13h40

Stéphane et Salvatore sont des tenanciers fatigués, mais heureux. Ils ont ouvert, il y a désormais deux mois, l’Inglorious Bar dans le centre de Montpellier. Depuis, de 18h à 1h du matin, leur superbe bar ne désemplit pas. Pourquoi parler d’un bar en particulier alors que Montpellier n’en manque pas ? Parce que celui-ci est une perle rare.

Des affiches américaines sur les murs d’une belle salle voûtée, du rock, du vrai, sortant de baffles suspendues, des tables rondes et hautes et, au fond, à l’ombre de la lumière rouge, un comptoir où s’affairent deux hommes au crâne rasé et à la barbe noire. C’est le nouveau bar dont tout le monde parle en ce moment. Stéphane tenait à Montpellier le Kill Beer jusqu’à il y a encore peu. Lorsqu’il a décidé, avec Salvatore de rouvrir un bar, il ne pouvait que réitérer son hommage au réalisateur Quentin Tarantino. L’Inglorious Bar fait référence au dernier film du réalisateur, le très burlesque ’’Inglorious Basterds’’. ’’On a fait le bar dans lequel on aurait aimé aller en tant que clients’’ confie Stéphane, le plus grand des deux. Le concept est simple : dans cet établissement, on y va pour boire des bières entre amis, mais aussi pour écouter du vrai rock, pas du ‘‘rock FM’’, comme le dit Salvatore. ’’Il y a des gens de 50 ans qui viennent ici et qui sont contents d’écouter du Johny Cash, du Elvis, du Janis Joplin’’, continue-t-il.

Le groupe Mudweiser inaugure la saison de concerts

JPEG Mais les deux barmans ne font pas que passer de la bonne musique. Ils programment également des concerts. Pour l’anniversaire des deux mois du bar, c’est le groupe Mudweiser qui va venir faire un live dans la salle aménagée du sous sol. Le groupe de rock, qui comprend Reuno, ancien chanteur de Lofofora, jouera le 18 novembre à l’Inglorious Bar. Pour Salvatore, ’’l’âme du bar, ce soir là, ce sera eux’’. Plus tard, en janvier, ils accueilleront les Barbiches Tourneurs, qui reprennent avec talent des grands standards du rock comme ‘‘Take a walk on the wild side’’ de Lou Reed ou ‘‘Sweet Dreams’’ de Eurythmics.

Lorsqu’on leur demande de faire le bilan de ces deux derniers mois d’ouverture, ils répondent en coeur que tout a été ‘‘parfait’’. ’’Au delà de toutes nos espérances’’, termine Stéphane. Même si leur succès est déjà important, il est toujours bon de saluer ces bars montpelliérains qui veillent à ce que la scène rock soit toujours préservée et célébrée.

Lucie Delorme

L’inglorious Bar, 6 rue Cope-Cambes, dans l’Écusson.
Ouvert de 18h à 1h du matin du lundi au samedi.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

1 réaction

Réagissez

  • repondre message

    je remercie l auteur de l article qui ne sait pas trompe sur l ambiance espere de ce nouveau lieu et j en profite pour faire un coucou a mon petit frere qui est l un des deux chauves le plus petit sur la photo longue vie a ce lieu qui merite le detour et surtout le retour cordialement pascale

Région //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter