Dossier Université Montpellier Sud de France

L’Opération Campus, ou la métamorphose Montpelliéraine

jeudi 24/03/2011

L’Opération Campus, ambitieux projet d’urbanisme, porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES), a nécessité un important travail en amont concernant la ville de Montpellier. De la création d’un concours, jusqu’aux appels d’offres pour trouver des partenariats, les étapes sont nombreuses.

Le concours “U&U”, Universités et Urbanisme à Montpellier Sud de France a été lancé par le PRES en juillet 2010. « Il vise à construire simultanément une stratégie d’aménagement et une image de marque internationale du Campus afin de le mettre au niveau des plus grandes universités mondiales » explique Patrick Tondat, Directeur général délégué à l’Opération Campus Montpellier. Ce dernier était Directeur général adjoint de l’Établissement Public pour l’Aménagement du quartier de la Défense (EPAD) de 2006 à 2009. Ce projet représente l’enjeu principal du PRES Université Montpellier Sud de France (UMSF) porteur de la stratégie d’avenir du site universitaire.
Ce concours lancé par le PRES a fait l’objet d’une riche séance de débats et de présentations devant le jury international.
Dans le cadre d’un futur Schéma Directeur d’Aménagement et de Développement Durable, un jury international s’est réuni le 23 juillet 2010 pour présélectionner six équipes qui ont eu la possibilité de déposer une offre. Finalement deux lauréats ont été retenus le 12 octobre 2010 : Hargreaves et N+B Architecture.

La première société, américaine, aura pour rôle de gérer le “Cœur de Campus” (Universités Montpellier 2 et 3, Cités Triolet et Vert-Bois). Sa proposition s’inscrit dans une culture américaine avec pour volonté de développer la signalétique et le repérage des facultés en ville, absents jusqu’à présent à Montpellier. Très sensible aux paysages et au développement durable leurs principaux projets seront, entre autres, la construction d’une Maison de l’eau et d’une zone Hydropolis.

JPEG

La société française N+B Architecture, en partenariat avec le Japon, s’occupera du développement de huit pôles d’intensité au sein de la ville.
Ils généreront des lieux de programmation spécifique répondant tant aux attentes des universités qu’à celles des habitants de la ville. Ils favorisent la mixité sociale en dynamisant la création de nouveaux logements ainsi que l’implantation d’équipements de proximité utilitaires, culturels ou sociaux (crèches, parkings…)

D’importants investissements requis

Le financement de l’Opération Campus est assurée grâce à la signature par tous les acteurs, d’une “convention partenariat”, qui garantit un engagement politique et moral de soutenir financièrement le projet jusqu’à son terme.
Le principal apport financier viendra de l’État, à hauteur de 325 millions d’euros mais aussi la Région (162.5 millions d’euros), la ville de Montpellier (60 millions d’euros) et enfin l’Agglomération (un apport de 5.5 millions servant exclusivement à la construction d’une médiathèque et à celle de la ligne 5 du Tramway).

La somme versée par l’État ne sera pas un versement direct, mais résultera du placement en bourse du produit de la vente des 3 % des actions d’EDF qui représentera le montant de 13 millions d’euros par an. Ces 13 millions serviront de loyer versé aux partenariats publics-privés (PPP), qui eux investiront de l’argent directement pour mener à bien le projet d’urbanisme. Ce principe assurera une maintenance sur 25 ans.
Le PRES, porteur de l’Opération Campus, lancera des appels d’offres pour choisir des PPP dès cette année, et conclura un accord définitif en 2012.

Patrick Tondat s’inquiète de la difficile entente entre les universités : « Le PRES doit être conforté dans sa gouvernance. En 2010, il y a eu de nombreux désaccords qui ont posé problème pour les investisseurs. Il faut que les présidents s’entendent, sinon les investisseurs ne viendront pas ou pour plus cher. »

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter