La mafia de Miami opère au Mexique

Enlèvement d’un bus d’émigrés cubains

samedi 14/06/2008

Un triangle où opère la mafia américaine de Miami se met en place. Entre Cuba, le Mexique et la Floride, de nombreux enlèvements suspects mettent à jour les agissements mafieux dans la région. Traduction d’un article de Natalia Gómez Quintero paru le 14 juin 2008 dans le quotidien mexicain, El Universal.

« L’embassadeur de la Havane à Mexico, Manuel Aguilera de la Paz, a écarté l’hypothèse selon laquelle les 33 cubains arrêtés à l’Institut National de la Migration, alors qu’ils étaient transférés vers un centre de détention, soient kidnappés ou en danger.

15 000 dollars pour faire "venir" un cubain aux Etats-Unis

Selon le diplomate cubain, il y aurait derrière cet enlèvement "la mafia de Miami", qui agit dans le trafic de personnes. Il a également révélé que les traficants font payer aux familles à Miami jusqu’à 15 000 dollars par personne qu’ils réussissent à faire sortir de Cuba, pour ensuite l’ammener sur le territoire mexicain puis la faire traverser la frontière.

L’embassadeur a dit à L’Universal qu’il semble peu crédible que ces cubains soient kidnappés à d’autres fins que d’être transportés à la frontière des Etats-Unis pour la franchir illégalement.

Le bus attaqué par un groupe armé

Les 33 sans-papiers étaient arrivés au Mexique avec un yacht de luxe en fin de semaine. Ils ont débarqués face à Isla Mujeres, à Quintana Roo pour ensuite arriver à Chetumal, d’où ils sont partis pour Tapachula mercredi dernier. Mais avant d’arriver à destination, l’autobus qui les transportait a été attaqué par un groupe armé qui s’est enfui avec les passages cubains. »

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Monde //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter