La téléréalité met tout un village au régime

lundi 26/10/2009 - mis à jour le 22/11/2009 à 19h01

Perdre trois tonnes en douze semaines, c’est le défi qu’un village doit réaliser dans le nouveau concept de téléréalité danoise « By pa skrump » que l’on peut traduire par « la ville qui dégraisse ». Le gouvernement danois soutient l’initiative.

Dans cette ville où un habitant sur deux est en surpoids, ce sont 780 candidats qui vont participer à cette aventure. Les candidats sont séparés en trois groupes, les tee-shirts verts pour ceux qui ont une bonne condition physique, les jaunes pour ceux qui ont quelques kilos en trop, et enfin les rouges pour ceux qui sont en surpoids. Cette dernière catégorie représente les trois quarts de l’effectif des candidats. Les cinq principaux personnages de l’émission appartiendront bien entendu à la catégorie rouge. Le but du jeu n’est pas ici de gagner de l’argent mais bien de perdre des kilos.

Tous les candidats seront suivis par un jury intransigeant comprenant une diététicienne, une psychologue et un coach sportif. Selon les membres du jury cette émission aurait pour effet de faire diminuer les frais de santé et d’hospitalisation dans le pays, en plus de motiver les gens à perdre du poids. C’est justement ce que résume l’annonce la présentatrice au début du programme : « c’est la plus grande expérience de santé du Danemark ! ».

Ce défi médical et télévisuel sponsorisé par une assurance santé, est le premier programme de téléréalité soutenu par un gouvernement. On voit d’ailleurs le ministre de la santé courir avec les candidats dans l’un des épisodes. Mais le soutien ne s’arrête pas là, les autorités ont aussi décidé de supprimer la TVA sur les fruits et les légumes dans le supermarché de la ville chaque jour de diffusion de l’émission. Le concept déclaré d’utilité publique aura en tout cas eu un impact sur la vie quotidienne de ce village danois. Alors que les vendeurs de glaces et les fastfoods auront vu leur clientèle diminuer, la salle de sport de la ville a vu le nombre de ses membres passer de 20 à plus de 230 après le passage de l’émission. « La ville qui dégraisse » fait des petits puisque six autres villes vont participer à ce programme de téléréalité.

Qui sait, peut-être verrons-nous bientôt le concept importé en France en collaboration avec le ministère de la santé dans le cadre du programme de lutte contre l’obésité.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

3 réactions

Réagissez

  • La téléréalité met tout un village au régime

    26 octobre 2009 21:53, par Kat

    repondre message

    Dommage que l’on doive en passer par la téléréalité pour faire disparaître la TVA sur les fruits et légumes... mais c’est un bon début ! Non, plus sérieusement, (même si cette histoire se passe au Dannemark) je trouve triste que les gens ne se rendent pas compte par eux-mêmes qu’ils sont en surpoids et qu’ils ne réagissent pas avant que leur santé soit en danger : je crains que la copie du modèle américain (manger du sucré, du glacé et n’importe quoi à toute heure de la journée) n’atteigne tous les pays dits "civilisés" !

    La question que l’on peut se poser est "à quel moment chaque "européen" se prendra-t-il en charge, tout seul, sans qu’on ait besoin de lui dire : "tu ne seras pas remboursé par la sécu" ou bien "ta santé est en danger" ou encore "ne mange pas trop gras..." ?

  • La téléréalité met tout un village au régime

    26 octobre 2009 20:56, par Julie Derache

    repondre message

    Un bon sujet Léa ! Original et inédit ! Bien expliqué !

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter