Le festival Cinemed inaugure sa 32e édition avec enthousiasme

samedi 23/10/2010 - mis à jour le 23/10/2010 à 17h59

Pour sa nouvelle édition, Cinemed, le festival du film méditerranéen a su se doter de personnalités de charme. Autour d’Audrey Tautou, Nathalie Baye et Carmen Maura la 1ere soirée du festival a donné le ton d’une semaine riche de diversité culturelle.

« Declaro la 32 ediciòn del festival Cinemed abierta ». C’est avec ces mots prononcés en espagnol puis en français que Carmen Maura, actrice fétiche de Pedro Almodovar et pour l’occasion présidente du festival, donnait le top départ ce vendredi 22 octobre de Cinemed. Un festival de cinéma méditerranéen qui s’installe dans les salles de Montpellier jusqu’au 30 octobre 2010.

Après l’arrivée d’Audrey Tautou et de Nathalie Baye, saluées chaleureusement par une salle du Corum remplie, le directeur du festival, Jean François Bourget a lancé « Chienne d’histoire », le premier film de la soirée. « Peinture d’animation » de 15 minutes et Palme d’or à Cannes, ce court métrage réalisé par Serge Avedikian nous plonge dans le Constantinople des années 1910 et revient sur la déportation de 30 000 chiens errants.

Une comédie simple et savoureuse

Une mise en bouche réussie, avant la projection en avant première du film de Pierre Salvadori, « De vrais mensonges », comédie légère et pétillante tournée à Sète avec Sami Bouajila, Audrey Tautou et Nathalie Baye.

Un film dans lequel les acteurs semblent s’être amusés tout autant que le public. « Le tournage était un plaisir intense [...] ce n’est pas si fréquent » a souligné Nathalie Baye. Audrey Tautou a pour sa part parlé d’un tournage « extra, l’un des plus plaisants » tout en saluant la commune de Sète : « cette ville nous a porté par sa chaleur, son soleil. »

La chaleur transparaissait également durant la projection, où éclats de rire et applaudissements n’étaient pas rares. « C’était génial, excellent, Audrey Tautou y est tellement naturelle » a indiqué Claire, spectatrice convaincue et admiratrice de la comédienne. Alain a fait preuve de moins d’enthousiasme «  il manque d’accent du sud dans ce long métrage » mais avouait cependant avoir bien aimé ce film, lui qui ne se dit pas un inconditionnel des comédies.

Bilan positif donc pour cette soirée d’ouverture. Espérons que les 236 films projetés dans les salles montpelliéraines seront appréciés par le public avec autant de plaisir que celui de vendredi soir.

Festival Cinémed
Du 22 au 30 octobre 2010
Montpellier

Sur le web : Site officiel

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter