INSOLITE

Les étiquettes, toute une histoire

mardi 27/01/2015

Hommage, humour, satire, marketing... L’étiquette est un puissant outil de communication. Surtout chez les vignerons étrangers qui excellent en créativité. Balade thématisée avec nos reporters sélects.

NATURE

JPEG - 26.1 ko

Katzenthal signifie en alsacien la « vallée des chats », traduit la vigneronne Francine Klur. D’où la présence de ces chats (Katz), symbole du village. Avec ce contre-pied visuel entre le chat blanc assoupi pour la cuvée « Voyou » et le chat noir « Gentil » éveillé. Un « Katz » qui a du nez !

JPEG - 26.4 ko

Des papillons aériens peints à la main. Car « le bio c’est bon pour l’environnement et les animaux symbolisent la nature vers laquelle renvoie l’image de nos étiquettes ». Le vigneron autrichien du domaine Zillinger Johannes Bioweingut pratique le papillon depuis trente ans. Mais il aime aussi les canards. Qui trônent sur les étiquettes de certaines cuvées depuis les années 1990. Comme pour donner des ailes à la production et aux ventes, depuis trois ans, l’oiseau figure sur les bouteilles des derniers millésimes.

JPEG - 26.3 ko

Madame voulait une étiquette en longueur sur les bouteilles, monsieur des animaux. Ces vignerons du château Barbanau passionnés d’Afrique et de photos animalières, se sont tirés la grappe pour trouver un compromis : ce sera girafe et zèbre. Plutôt réussi !

JPEG - 20.7 ko

Une histoire un peu tirée par les « pics », mais assez charmante. Il était une fois une petite route, la Brosse, qui traversait le domaine viticole de Thierry Delaunay. Tellement petite, que ce dernier la surnommait la « brossette ». Ce sobriquet lui évoquait des « pics » et un animal « piquant ». Il a tranché, aïe, et voilà un hérisson.

JPEG - 146 ko

Au cœur de la Dordogne, les vignes du château Grinou puisent leurs racines. Ce domaine a hérité d’un riche passé agricole dont les viticulteurs recueillent fréquemment les vestiges. Silex affuté, hache polie, et grattoir ergonomique refont ainsi surface lors des travaux viticoles. Des trouvailles datant du Paléolithique que les exposants ne manquent pas de présenter aux visiteurs du stand de ce vin sans sulfites !

JPEG - 139.8 ko

Les Autrichiens représentent un fort contingent d’exposants au salon Millésime bio 2015. Pour se démarquer, Anton et Astrid Hirschmugl ont décidé de recourir à une curieuse illustration : leurs cuvées sont décorées de dessins réalistes de couleuvres à donner la chair de poule. Les reptiles seraient nombreux sur le domaine du couple de viticulteurs installé près de la frontière slovaque…

HISTOIRE

JPEG - 47.1 ko

Mi-écossaise, mi-française, Nathalie Coquelle est une jeune viticultrice qui a repris le flambeau de ses aïeux. Pour marquer ce lien de filiation, elle a repris à son compte un vieux surnom donné aux fondateurs du vignoble : les Annibals. Celui-ci provient d’une déformation de l’italien du nom du général carthaginois Hannibal qui, en -200 avant J-C, opéra une traversée des Pyrénées et des Alpes pour tenter d’assiéger Rome à l’occasion des guerres puniques. Il serait passé par Brignoles laissant ses empreintes ou plutôt celles de ses éléphants pour l’éternité. Du coup, les pachydermes viennent illustrer les bouteilles du château Annibals. Les cuvées sont toutes aussi originales portant les noms de « Fesse-Mathieu » en référence à la faible productivité d’un cépage, « Suivez-moi jeune homme » renvoyant aux rubans des jeunes filles d’antan, ou de « Jouvencelle » en hommage à l’expression disparue du dictionnaire…

JPEG - 155.7 ko

Peu de gens le savent, mais la Bulgarie est un pays à longue tradition viticole issue de la culture thrace. S’inscrivant dans cette lignée, Blagoy Roussev a donc repris un symbole thrace pour illustrer l’étiquette de son vin bio de la région de Mělník. Ses spirales sans fin, représentant l’éternité, s’inspirent des anneaux de ceinture que portaient les femmes de cette illustre civilisation de la Mer Noire.

JPEG - 123.7 ko

Christian Mocci est un grand amateur d’histoire et d’art. Cet ancien professeur d’origine corse fait partager sa passion sur les étiquettes de ses bouteilles. Ses lectures historiques lui permettent de dénicher de vieilles illustrations, blasons ou autres tableaux qui singularisent sa production Mas de Martin. Une caricature de Louis XVI coiffé d’un bonnet phrygien orne ainsi la cuvée du « Roi patriote », un tableau vénitien décore la cuvée « Casanova », ou un dessin d’Eve représente la cuvée de « Vénus » !

JPEG - 161.3 ko

Situé entre Valence et Albacete, le domaine d’Andres Valiente se revendique de l’influence de la tradition viticole phénicienne. L’étiquette du vin bio Caprasia représente sur une frise circulaire quatre étapes capitales de la production du précieux nectar : le raisin sur son cep, le foulage du raisin dans des cuves rupestres, le stockage en amphores, et le transport en Méditerranée sur les bateaux « commerciaux ronds » typiques de cette civilisation. Le producteur ne regarde pas uniquement en arrière et sait aussi se projeter vers l’avenir. Ainsi son vin « Rebel.lia » porte une inscription à l’envers, originale et tendance, à destination des jeunes générations.

FAMILLE

JPEG - 34.9 ko

Cette étiquette atypique est avant tout un hommage des descendants de la famille Moser au créateur du domaine. Sepp pour diminutif de Joseph, et une déclinaison en plusieurs langues pour un vin destiné au marché international. Une démarche marketing assumée par ce producteur autrichien.

JPEG - 178 ko

Du côté du domaine Bassac, situé à Puissalicon (Hérault), Louis-Adrien Delhon a souhaité apporter un peu de tendresse sur ses bouteilles. Ici, un message d’amour destiné à sa compagne qui vit toujours au Japon. L’histoire raconte que cette dernière a aperçu ce vin dans une vitrine de la capitale japonaise. Un sacré signe du destin !
Dans un autre registre, les frères Delhon ont souhaité rendre un hommage appuyé au grand-père, avec cette représentation d’une moustache sur la cuvée « Le Manpot ».

JPEG - 161.2 ko

Depuis 1895, les figures emblématiques de la dynastie familiale du domaine de la Bodega Cerron illustrent les étiquettes des différents millésimes. Les photos d’une beauté surannée témoignent des amours possibles, de la passion, de rencontres et d’échanges autour d’un verre de vin. Telle est la philosophie de ce vignoble espagnol.

JPEG - 89 ko

A chaque naissance au domaine de Malavieille, une cuvée spéciale. Les Petits Dragons sont ainsi un clin d’œil à Arthur et Eva, jumeaux de la descendance familiale. Et Benoît Bertrand d’expliquer : « Ce sont les enfants qui ont choisi ce symbole. Ces créatures légendaires sont censés représenter leur caractère. On peut aussi remarquer que pour les distinguer, le nœud papillon ne se situe pas au même endroit. »
Dans la même veine, la petite Louise avait choisi quelques années auparavant un bélier, son signe astrologique.

HUMOUR

JPEG - 233.8 ko

Une rencontre. Un dessin. Cabu au crayon. Et voilà Thierry Julien et un journaliste de RTL caricaturés sur les bouteilles du Temps des Gitans.

La pin-up et les couleurs vives ? C’est juste pour le marché japonais… et pour des ventes hautes en couleur !

JPEG - 120.2 ko

La cuvée René, c’est avant tout un dessin reconnaissable entre mille ! Sur l’étiquette, René Monbouché, croqué par un dessinateur lors d’un autre salon viticole. Un portrait tellement ressemblant que la famille a décidé de la reprendre à son compte. Embonpoint prononcé, barbe fournie, cigarette fumante et verre de vin à la main : René est un bon vivant.

LE MARKETING D’ABORD

JPEG - 47.2 ko

Cette étiquette suscite la polémique, car jugée « trop marketing » par la profession, selon la commerciale Françoise Roux du domaine de Mayrac. Un choix délibéré et assumé par le vigneron Laurent Vives. Traditionnellement indiquée sur la contre-étiquette, la mention « sans sulfites » est ici portée au premier plan. Une volonté de mettre en avant ce qu’il n’y a pas dans la bouteille !

Tous crédits photo : Michaël Meiller

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Région //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter