Montpellier Fans : La marque de vêtements made in Montpellier s’expose au marché de noël

mercredi 18/12/2013

Parmi les nombreuses cahutes du marché de noël de Montpellier, celle de Max Atounga attire l’œil. Des sweats, des polos ou encore des T-shirts au style américain y sont accrochés. Sur la devanture, un slogan est affiché : « Montpellier Fans, la marque 100% Montpellier ». Rencontre avec un jeune auto-entrepreneur qui a décidé de rendre hommage à sa ville à travers une ligne de vêtements.

Chaque année à Montpellier, sur l’esplanade qui jouxte la place de la Comédie, s’installe le marché de noël. Dans les petites cabanes en bois se mélangent marchands de friandises, de vin chaud, d’accessoires de noël mais également des vendeurs de produits moins traditionnels de cette période de l’année.De nombreuses personnes se servent de cet annuel lieu de vente pour faire découvrir des nouveautés aux habitants de Montpellier. Max Atounga, 33 ans, fait partie de ces personnes. Cet ancien chauffeur-livreur actuellement sans emploi a décidé de dépenser les 3800 euros nécessaires à la location d’un stand pour exposer sa marque de vêtement 100% montpelliéraine pendant tout le mois de décembre.

Une marque à destination de tous les Montpelliérains

Nommée Montpellier Fans, cette marque au style urban wear a été créée il y a deux ans et se revendique made in Montpellier. « Tous les articles sont fabriqués à Montpellier déclare t’il Je fais faire la série-graphie à Saint-Jean les Maguelones et la broderie à Perols, c’est une marque 100% locale ». A l’origine, les premiers T-shirts de ce véritable amoureux de Montpellier avaient été créés pour les supporteurs du MHSC, le club de football local. Mais ce dernier a voulu étendre sa collection et a créer une gamme complète de vêtements (pulls, sweatshirts, polos etc …) destinée à une clientèle montpelliéraine en générale mais également étudiante : « Je cible les Montpelliérains et les étudiants. Dans un futur proche, Je voudrais bien intégrer des BDE et leur créer des collections calquées sur le style américain, sur les universités américaines ».

Max prévoit aussi d’élargir sa gamme de produits aux touristes et ce pour faire grandir son entreprise. « Dans une ville touristique comme Montpellier explique t-il il n’y a aucun endroit où on peut acheter un mug marqué Montpellier, comme on trouve par exemple à Londres ou à Paris. Il y a un créneau à prendre là dedans, d’ici deux ans je compte lancer une gamme touristique ».

« Le marché de noël est une bonne pub pour moi »

Max est pour le moment un débutant dans le monde du textile. Montpellier Fans, qui n’a que deux ans, est pour l’instant uniquement commercialisée sur internet sur son site Montpellierfan.com. Ses produits ne sont pas encore dans les rayons des nombreuses boutiques de l’Écusson et le jeune chef d’entreprise a trouvé dans les marchés hivernaux et estivaux un moyen de faire découvrir sa marque au grand public. Déjà présent sur l’esplanade Charles de Gaulle durant les Estivales cet été, Il confie « j’ai réfléchi longtemps avant de m’engager car c’est une grosse somme, mais c’est une bonne pub pour moi, un bon moyen de communiquer sur la marque, une belle vitrine ». Mais réaliste sur la situation économique actuelle, il ironise : « Par contre, je ne sais pas si je vais m’en sortir, on verra à la fin du mois. Je prie pour que les comptes soient bons ».

Car comme pour de nombreux jeunes auto-entrepreneurs, les débuts sont souvent difficiles. Pour l’instant au chômage et vivant de ses allocations, Max reste lucide sur sa situation financière : « Il faut quatre ans pour lancer une marque, je ne peux pas dire que j’en vis, puisque je vis de mon chômage, (...) Pour l’instant, mes marges sont très petites car je ne sors que des petites quantités. Tout ce que je gagne, je le réinvestis. J’ai déjà acheté quelques machines pour produire moi-même, pour limiter quelques intermédiaires. Je mets toutes mes économies dans la marque et on verra dans un an ».

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter