Patrice Canayer : « Le sport doit rentrer dans le débat politique pendant les Municipales »

jeudi 20/03/2014

Patrice Canayer est une référence dans le monde du handball. Avec 36 titres, l’entraîneur du MAHB a tout gagné avec ce club qu’il coache depuis 1994. Mais après 20 ans à la tête du meilleur club de Hand en France, le nîmois a envie d’avoir un rôle à Montpellier qui dépasse le cadre du sport.

Canayer est une figure du sport à Montpellier. Considéré comme le meilleur entraineur de France, il a fait du MAHB le club de handball référence en France. C’est George Frèche qui l’avait fait venir. Son amitié avec l’illustre maire de Montpellier sera l’une des raisons pour lesquelles il restera entraineur de Montpellier si longtemps. Avec un titre de Champion d’Europe en 2003, il a fait de Montpellier la capitale française du hand. Malgré cela, l’ancien professeur d’EPS a envie de participer plus amplement à la vie montpelliéraine. Il a affirmé être « plus attiré par la vie citoyenne que par la vie sportive ». Son choix d’entamer une carrière politique a été motivé par une volonté de rendre ce que Montpellier lui a donné, de faire évoluer le sport local dans le bon sens. Lors d’une conférence organisée par l’association Montpellier 2020 et intitulée « Sport et territoires », Canayer a expliqué comment il voyait la politique sportive de sa ville et ce qu’il envisagerait pour l’améliorer.

Un soutien de poids pour Jean-Pierre Moure

Si pendant longtemps des rumeurs quant à sa présence sur la liste de Jean-Pierre Moure se faisaient persistantes, l’entraineur a affirmé le contraire. Cependant, il a fait entendre que l’actuelle tête de liste PS aux Municipales 2014 avait son soutien. Lui veut s’engager en politique dans le secteur du sport et ce quelque soit le prochain maire.

Selon Patrice Canayer, Montpellier a beaucoup innové dans le sport et possède une politique sportive stable de Montpellier depuis 20 Ans. Dans 5 à 10 ans, le sport va être à un tournant. Soit une privatisation complète comme aux Etats-Unis, soit un nouveau modèle de développement du sport en fonction des territoires. Pour faire évoluer le sport dans le bon sens, sa vision est simple : il veut faire travailler tout le monde ensemble, varier les points de vue concernant la relation entre politique et sport. Celui d’un élu n’est pas le même que celui d’un de sportif professionnel ou d’un sportif lambda. Il est Intéressant de les comparer.

Canayer préconise un « plan Marshall » concernant les équipements sportifs

Quel avenir pour le sport à Montpellier et surtout pourquoi une collectivité territoriale va-t-elle investir dans le sport ? Concernant les équipements, Patrice Canayer veut une sorte de « plan Marshall » avec une restauration de nombreux d’entre eux, pour les moderniser. Il faut également y ajouter des club house car «  un stade ou un gymnase doit être un lieu de vie sociale ».

Concernant l’entretien des infrastructures, il faut un management et non un simple gardiennage. Il faut aussi que les équipements soient modulables. Il prend l’exemple de la Park &Suites Arena, salle unique en province de 9000 places en configuration sport. Il pointe du doigt sa situation géographique « il n’y a aucun endroit pour aller boire un coup à côté avec ses amis ou sa famille ». Il reproche également que cette dernière ne soit pas utilisée à 100% de ses capacités. Pendant l’été, aucun évènement sportif n’est organisé alors qu’elle est climatisée, « un énorme gâchis » selon le coach du Montpellier Handball.

« Il faut une mutualisation de l’emploi par le sport »

Patrice Canayer est convaincu que le sport peut être créateur d’emploi et qu’il faut se servir de la nouvelle réforme des rythmes scolaires pour embaucher des éducateurs. Pour lui, « il faut intensifier la pratique du sport à tous les niveaux, amateur, espoir et professionnel. Il faut une mutualisation de l’emploi par le sport ». Il préconise une facilitation de l’emploi de salariés dans les associations pour créer une forme de dynamisation car « il y a des limites au bénévolat ». La question est de savoir s’il y a augmentation de l’emploi, est-ce que les éducateurs municipaux ou les associations suivront ?

En guise de conclusion, l’entraineur du MAHB déclare : « Le sport doit rentrer dans le débat politique pendant les Municipales. Les candidats doivent se prononcer sur le sport. La mairie et l’Agglo doivent continuer à agir pour le sport et continuer ce qui a été entrepris depuis 10 ans ».

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Région //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter