Dossier spécial "Liberté"

Renforcement de la surveillance sur Internet : qui dit quoi ?

vendredi 20/02/2015 - mis à jour le 21/02/2015 à 17h47

« Je suis Charlie » et les autres messages de solidarité nés sur les réseaux sociaux n’ont hélas pas écarté la circulation de propos haineux, appelant parfois au terrorisme. Le gouvernement socialiste a confirmé, mercredi 21 janvier 2015, le renforcement des contrôles sur le web et sa volonté de coopérer avec les différents opérateurs d’internet dans un cadre international. Ce cyber-volet du plan Vigipirate permettrait de mieux repérer les profils djihadistes et limiter les appels à la haine et l’apologie du terrorisme. Un dispositif qui relance le débat des limites de la liberté d’expression sur la toile.
Paroles d’acteurs de la société politique et civile.

JPEG - 522.7 ko
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter