Sorties de la semaine n°4 : Wu Lyf et Neil Young

vendredi 17/06/2011

Tour d’horizon et sélection des disques qui font l’actu cette semaine - et feront peut-être l’histoire demain. Aujourd’hui, HautCourant a choisi Wu Lyf et Neil Young. En bonus, un concert à emporter de Thurston Moore.

Ne perdons pas de temps, loin de Benjamin Biolay, Yuksek ou Martin Solveig, la semaine musicale est révolutionnaire. Espérons que les pousses de soja nous laissent en vie encore quelque temps pour constater (enfin ?) que Neil Young est une légende et que Wu Lyf va assurer la relève.

Wu Lyf - Go Tell Fire to the Mountain

JPEG

Difficile d’évoquer ce groupe tant ils cultivent le mystère, lit-on partout. Les fanatiques de Twitter et de la Toile en parlent depuis juillet 2010. Groupe sectaire (Wu Lyf signifie World United Lucifer Youth Foundation), révolutionnaire ou buzz savamment orchestré, impossible d’avoir le fin mot de l’histoire pour l’instant. Originaire de Manchester, le groupe est emmené par Ellery, chanteur obsédé par Guy Debord. Situationniste Wu Lyf ? Ou bien humour corrézien ? En tout cas, le buzz fonctionne, le quartet est monté en épingle par la presse française, notamment les Inrocks.

Au-delà de cette promotion intense, il reste la musique. Force est de constater qu’une écoute de Wu Lyf scotche son auditeur. L’enregistrement du disque dans une église a sans doute décuplé la puissance de l’orgue, tandis que la guitare et la section rythmique se chargent de faire décoller le tout avec leurs lignes aériennes. Dans la musique, oui, on est pas loin de Godspeed You ! Black Emperor. Reste la voix, éraillée, au bord de la rupture, presque agaçante tellement elle peut rappeler un mauvais titre de The Used (y en a-t-il eu des bons ?). On est quand même face à un très bon disque. L’avenir nous dira si l’on est face à un grand groupe, de ceux qui marquent. L’écho des concerts nous dit déjà que le public a été stupéfait par la prestation des Anglais. Les voici aux Transmusicales de Rennes en 2010, avec le titre Heavy Pop :

Wu Lyf

Neil Young - A Treasure

JPEG

Solitaire, discret, sûrement un rien grincheux, le Loner, comme on l’appelle, continue sa route et éclaire de son génie les décennies musicales. Non content d’être un artiste majeur des années 60 en solo, avec Crosby Still & Nash ou Buffalo Springfield, Neil Young fait partie des artistes dont la productivité laisse pantois. Et dont la discographie dégouline d’albums référence. Cité par Kurt Cobain dans sa lettre de suicide (“It’s better to burn out than to fade away”est extrait de la chanson My My Hey Hey), vénéré par des groupes tels que Sonic Youth ou Pearl Jam, le Canadien ne s’arrête jamais. Il y a un an, alors qu’on le croyait en fin de course, il balance Le Noise, album fulgurant, d’une intensité rare, enregistré seul, accompagné d’une guitare électrique et lourde, excepté deux titres acoustiques.

Aujourd’hui, Neil Young nous offre le neuvième volet de ses archives, live issu de la tournée 1984-85, période d’échec commercial et critique durant laquelle il sort un album de rockabilly (Everybody’s rockin’, 1983) puis un autre de country (Old Ways, 1985). En découle un concert aux sonorités très traditionnelles, avec un violon très présent, voire trop, dans lequel on retrouve les mélodies et la voix si atypique de Neil Young. Mais l’intérêt principal de ce nouveau disque réside dans les quatre morceaux inédits et jamais publiés jusque aujourd’hui. Alors on dit merci Neil Young. Voici Amber Jean, chanson d’ouverture, où l’on retrouve tout le style vestimentaire des années 80... :

Neil Young

Thurston Moore - Concert à emporter

On s’est penché dans une précédente chronique sur le projet solo de Thurston Moore, leader de Sonic Youth. La Blogothèque ne s’y est pas trompée et a filmé le stupéfiant bonhomme pour un concert à emporter. Le tout avec une belle mise en scène, un très bon son et une très belle image. Voici le titre Circulation, l’intégralité de ce Take away show étant à voir ici :

Thurston Moore
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter