Musique

"The Clues", la bonne surprise venue du Grand Nord

dimanche 08/11/2009 - mis à jour le 13/11/2009 à 21h03

Clues, combo de Montréal était au Rockstore de Montpellier ce mercredi 4 novembre. Résumé de la soirée.

Il ne faisait pas très chaud à Montpellier mercredi soir. Une bonne occasion pour aller au Rockstore et voir une jeune formation, “the Clues”. Jeune car formée depuis un peu plus d’un an mais néanmoins composée de membres expérimentés.

The Clues {JPEG}

Sur le papier, c’est tout de même attrayant. Au chant et à la guitare Alden Penner (ex-Unicorn) et à la batterie Brendan Reed (ex-Arcade Fire). On savait donc à quoi s’attendre : de la pop mais pas populaire. Un seul album au compteur sorti en mai dernier sur le label Constellation Records. Il est vrai que de temps à autre les formations d’anciens membres peuvent décevoir. La “Team B” pourrait en être un exemple avec des anciens de Beirut, d’Arcade Fire et Star like Flies. En ce qui nous concernait hier soir, il n’en fut rien. Bien au contraire.

Malheureusement (ou heureusement), le public n’était pas au rendez-vous. Seulement une petite vingtaine de spectateurs est venue assister au concert de nos cousins québécois. Deux batteries, deux guitares, quelques claviers, le quintet a offert une prestation de haute volée.

Alden a fait la première partie tout seul avec sa guitare. Une petite mise en bouche très sympathique. Quinze minutes après, the Clues tous réunis sur scène ont entamé leur récital.
Un peu de fraîcheur et de nouveauté saupoudrées d’envolées psychédéliques. Encore. Un petit mélange très efficace de pop & rock & roll. Pour résumer, il y eut des chansons plus douces où la voix lyrique de Penner a fait le travail, d’autres plus toniques où les deux batteries bonifiaient considérablement les compositions. La mécanique des morceaux est bien huilée. Un coup tout doux, un coup, chaque membre y va de sa petite touche. Ils arrivent à merveille à casser le rythme et ainsi entraîner leur auditoire avec eux.

Une très agréable surprise. Ne les perdons pas de vue.

Voici le clip de Haarp réalisé par Karl Lemieux en Super 8 pendant les sessions d’enregistrements, l’hiver dernier.

Etienne Latry

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter