Tron l’héritage : « Mon fils, ce héros »

mercredi 09/02/2011

Comme son nom ne l’indique pas, Tron l’héritage n’est pas vraiment la suite directe de Tron. Nul besoin d’avoir vu le film de science fiction, réalisé par Steven Lisberger et sortie en 1982, pour comprendre celui de son successeur, Joseph Kosinski. Ou comment la relation père-fils est plus forte que deux ordinateurs et trois microprocesseurs. Sortie en salles, le 9 février prochain.

Le film s’ouvre sur un flashback : dans les années 80, Kevin Flynn (Jeff Bridges) est un brillant informaticien, créateur d’un monde entièrement virtuel, “la Grille”, où tout serait possible. « Un jour, je t’y emmènerai » promet Kevin, assis au chevet de son fils, Sam (Garrett Hedlund). Puis, il démarre sa Ducati et disparaît dans la nuit. Depuis ce jour, plus personne n’a de nouvelle.

Vingt ans plus tard, Sam Flynn découvre le bureau secret de son père et se retrouve digitalisé dans la Grille. À l’intérieur, le monde idéal imaginé par son père n’existe plus. Il est maintenant dirigé par Clu (également interprété par Jeff Bridges, rajeuni par informatique), un programme conçu par Kevin pour l’aider à créer le système parfait. Son ambition est d’envahir le monde réel avec son armée numérique. Quorra (Olivia Wilde, la "numéro 13" du Dr. House), Sam et Kevin vont tenter ensemble de s’échapper de cet univers électronique et d’en refermer définitivement les portes.

JPEG

Tron l’héritage est un film fantastique à l’ère numérique, où vivent des personnages familiers des contes de fées (les studios Disney à la production !) : l’innocente Quorra, faussement naïve, un peu gauche, mais loin d’être sans défense. L’excentrique et bien informé Castor, sorte de clone cybernétique de David Bowie, époque Ziggy Stardust (Michael Sheen). L’impitoyable méchant autoritaire, Clu, et son homme de main, Tron, personnage plutôt négligé pour un film qui porte son nom. Seul Kevin Flynn, le pendant zen et apaisé du Duc, dans The Big Lebowski, sort un peu du moule traditionnel.

Tron, mieux qu’Avatar ?

L’aspect visuel est l’élément moteur du film. Tron l’héritage utilise au maximum les dernières avancées technologiques du cinéma pour donner vie à ce monde fait de noir et de néons clinquants. Le résultat est spectaculaire. Ancien architecte, passé par la publicité et les bandes annonces, Joseph Kosinski apporte une sensibilité brillante et un verni scintillant pour son premier long métrage. Le tout idéalement servi par la technologie 3D intégrée avec parcimonie, sans jamais devenir un gadget.

JPEG - 24.5 ko
Castor (Michael Sheen, à gauche) et Sam Flynn (Garrett Hedlund, à droite)

Une esthétique qui contrebalance avec la noirceur qui règne dans le film. Les couleurs vives ne font pas oublier la monotonie de ce monde déshumanisé. “La Grille” est un lieu d’oppression et de contrôle total, qui se manifeste donc dans l’apparence de la ville : un endroit mélancolique fait de tensions, de peurs et de désespoirs. Un malaise qui se ressent sur les personnages : Kevin Flynn est aux prises avec la culpabilité de son rôle, Clu est entièrement animé d’un sentiment de trahison et de revanche contre “le créateur”. La bande sonore, signé par le duo électronique français Daft Punk, fusionne à merveille avec les éléments visuels, rajoutant une dimension dramatique et épique au film.

Si le choc visuel est au rendez-vous, le scénario pourrait en décevoir certains, car trop inégal, voire par moment laborieux. Tron l’héritage est un film sérieux qui ne donne pas d’explication réaliste ou philosophique sur l’interaction entre “la Grille” et le monde réel. De nombreux concepts ou images sont abordés mais ne sont que trop partiellement développés. Comme Avatar, la force du film ne réside donc pas dans son histoire, mais dans sa volonté de procurer une “expérience” aux spectateurs. Il n’est pas certain que cela ravisse tout le monde. Ceux qui accepteront les quelques failles du scénario le seront à tous les coups !

Tron Legacy - bande annonce (VOSTFR)
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter