Un MAHB en demi-teinte

mardi 16/10/2012 - mis à jour le 17/10/2012 à 11h23

Le cœur y était, l’envie aussi mais la précision et la percussion ont manqué aux Montpelliérains dans le match de ligue des champions qui les opposait à une équipe de Hambourg solidaire et bien organisée, dimanche, à l’Arena. Le score final, 29 à 33 en faveur des Allemands, fait figure de sanction douce à l’égard des handballeurs du MAHB, tant leur jeu fut inégal. L’espoir de voir la jeune équipe héraultaise jouer les huitièmes de finale s’est grandement amenuisé.

Pourtant c’est bien Montpellier, privé des cinq suspects de l’affaire des paris truqués, qui a ouvert la marque et qui a fait les premiers efforts, creusant un court écart avant d’être rejoint – puis dépassé, à la 5ème minute. Dès lors, les hommes de Patrice Canayer devraient courir après le score, plus ou moins vaillamment et avec plus ou moins de réussite.

Au premier temps mort, après une dizaine de minutes et deux tirs sur les montants, le MAHB était mené de 4 points, 5 à 9. L’addition se fit plus lourde les minutes suivantes et les Allemands, appuyés sur un solide Dan Beutler dans les cages, prirent rapidement de l’avance et enchaînèrent les réalisations. Après un quart d’heure, le score était de 5 à 12. Il fallut attendre l’entrée de Michaël Guigou, à la 19ème minute, pour que les Montpelliérains retrouvent leur efficacité. L’ailier gauche, converti à l’occasion en demi-centre, marqua à deux reprises, réveillant son équipe et poussant ses jeunes joueurs à l’assaut de la forteresse hambourgeoise. Avec succès : à la pause l’écart était seulement de 2 points (14-16) et tout semblait encore possible.

L’espoir fut de courte durée. Amputés de William Accambray, sorti pour 2 minutes à la fin de la première mi-temps, les Héraultais durent se passer de Michaël Guigou sanctionné lui aussi d’une exclusion temporaire à la suite d’un mauvais geste défensif. Et si le gardien Montpelliérain, Rémy Desbonnet, se paya le luxe de marquer contre son vis-à-vis, la sanction ne se fit pas attendre. À la 40ème minute, l’écart était à nouveau de 5 points, ce qui permit à l’équipe allemande de dérouler son jeu, profitant même de quelques pertes de balle. Les joueurs du MAHB, acculés en défense, manquèrent de pénétration en attaque malgré une volonté flagrante. À 8 minutes de la fin, l’écart était de 7 points. Le sursaut d’orgueil final ne suffit pas malgré les coups de butoir de Mathieu Grebille et la rencontre prit fin sur un score logique de 29 à 33.

Le MAHB, défait le 7 octobre dernier par les Espagnol de Leon à la suite d’un match aux nombreux rebondissements avait fait match nul contre Flensburg lors de la première journée. Avec 1 point, ils sont sixièmes et bons derniers de leur groupe. Seuls les quatre premiers recevront leur ticket pour les huitièmes de finale.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

2 réactions

Réagissez

  • Un MAHB en demi-teinte

    25 octobre 2012 17:28, par Chabanis

    repondre message

    Résumé très vivant ! Christine Gouloupe n’aurait pas fait mieux !!

  • Un MAHB en demi-teinte

    17 octobre 2012 17:56, par Nelly

    repondre message

    Sujet bien écrit. Il aurait peut-être été intéressant de mettre un lien vers un autre article expliquant l’affaire des paris truqués (en plus c’est mieux pour le référencement^^).

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter