Cet article a été marqué avec 3 tags3 tags

Localiser cet articleLocaliser 51.8997840881348

Une agence artistique à la recherche de nouveaux talents

jeudi 22/11/2012 - mis à jour le 16/10/2013 à 12h28

C’est dans une petite ruelle du coeur de ville montpelliérain que se cache la nouvelle« Kurves Agency » . Son fondateur, Ludovic Bobée, nous accueille les bras ouverts pour nous parler de son étonnant projet : une agence artistique spécialisée en nouveaux talents, qui cherche à démocratiser l’art sous toutes ses formes.

« Rendre l’art accessible à tous, surtout aux plus jeunes »

Dans une ambiance intimiste et cosy, l’objectif est clairement affiché par le maître des lieux. « Ici, ce n’est pas une galerie conventionnelle mais plus une plaque tournante. On recherche des oeuvres de nouveaux artistes et on les expose pour les faire connaître. D’un autre côté on vise essentiellement le grand public, surtout les jeunes en pratiquant des prix abordables » .

Et de fait, les supports choisis par ses artistes collent relativement au profil de la clientèle recherchée : du plus classique avec des posters sérigraphiés ou des impressions sur toile, mais aussi du mobilier retravaillé comme une table basse de grande marque dont le support est recouvert d’un collage imperméable aux motifs bigarrés. On y trouve aussi des planches de skate peintes à l’huile qui, dépourvues de leurs roues, sont à accrocher dans votre salon.

Enfin, une ligne vestimentaire pourrait, à terme, venir s’ajouter à cette longue liste de produits dérivés disponibles sur place.
«  Le but ce n’est pas de gagner de l’argent, mais qu’un étudiant moyen puisse s’offrir des objets d’arts numérotés et signés par les artistes avec des prix qui oscillent entre 30 et 800 euros » nous confie Ludovic entre deux coups de fil.

« La Factory d’Andy Warhol c’est l’objectif ultime de mon entreprise »

Il faut dire que le jeune montpelliérain est plutôt débordé ces derniers jours : entre la préparation de l’inauguration de son atelier, la recherche de nouveaux talents, et la gestion quotidienne de l’agence ; le rythme est plutôt soutenu.

Pour autant, sa porte reste ouverte et les visiteurs sont toujours les bienvenus.
C’est sur un fond de Serge Gainsbourg, massés dans un divan moelleux que se forme une petite assemblée faites d’amis proches et d’artistes en collaboration. Autour d’un café, ou d’un verre de fin, à toute heure de la journée, on y parle d’art bien sûr, mais aussi de musique ou de sujets plus personnels.

Un haut lieu de socialisation donc, comme le reconnaît volontiers notre hôte. «  J’ai voulu reprendre le principe de la fabrique d’Andy Warhol, mais à une échelle moindre. Dans 30m2 j’ai réussi à créer un espace bureau, une deuxième partie pour l’atelier et enfin un espace d’exposition » .


Un objectif ambitieux que Ludovic semble bien prêt à réaliser. Il planche déjà sur de nouveaux projets qui devraient voir le jour sous peu, notamment la création d’un téléthon pour le mois d’Octobre 2013. En partenariat avec la mairie de Montpellier et l’association Etincelles, ce dernier s’inscrirait dans la lutte contre le cancer du sein.

Mais pour l’heure, les priorités restent ciblés autour de l’organisation de l’inauguration de l’agence qui aura lieu en cette fin de semaine. L’occasion pour ce jeune entrepreneur de faire connaître son projet et lancer ces jeunes artistes prometteurs, le tout dans une ambiance agréable et bon enfant.

Infos pratiques : Kurves Agency, 11 rue St-Anne, 34000 Montpellier. Accès libre du mercredi au dimanche inclus de 10h30 à 19h Inauguration le 22 et 23 Novembre 2012 de 19h à 23h.

Localiser cet article :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Culture //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter