Up & Down : la bière, le live.

vendredi 10/12/2010

L’Up and Down, institution de la rue du Pila Saint-Gély, a fêté au mois de novembre ses quatre années d’existence. Le pub, dédié à la bière belge et à la musique live, est un véritable repère d’habitués. Présentation d’un lieu hors normes, en compagnie de Louis, l’un des deux tauliers.

On jauge l’entrée, on hésite. Puis on pousse timidement la porte. L’intérieur est sombre, exigu. Ça sent la bière, les enceintes crachent du rock & roll, et des types se marrent au bout du bar. Alors on sourit et on se dirige d’un pas assuré vers le comptoir.
Et là, on est pris de sueurs froides : comment faire le bon choix parmi toutes ces bières aux noms étranges : Maredsous, Queue de Charrue, Gueuze, Chimay ?
Don’t worry ! Les patrons sont toujours de bons conseils. On se laisse donc aller et après quelques heures, on a bu, on a chanté, on a ri et on ne veut plus repartir, si ce n’est pour y revenir le plus tôt possible.

Voici à quoi peut ressembler une première visite à l’Up & Down, véritable repère underground de la rue du Pila Saint-Gély. Et c’est bel et bien une clientèle fidèle qui se presse dès 18 heures au zinc de Stéphane et Louis. Ce dernier est là pour le rappeler : « Ici, c’est un bar d’habitués, un bar de potes ». Et à voir les clients arriver un à un et serrer la pince au patron, on s’en rend bien compte.
C’est d’ailleurs avec son « bon pote du foot », Stéphane, que Louis décide, il y a quatre ans, d’ouvrir un bar. Leurs motivations sont simples, ils veulent « rencontrer des gens et partager de la musique ». Et puis Louis en a « ras le cul de la compta », sa formation d’origine. On peut le comprendre.

De la bière belge et du rock & roll !

À l’Up & Down, l’esprit se résume en quelques mots qui pourraient très bien former le titre d’un hymne punk : de la bière et du rock & roll !
Mais attention, ici, on ne boit que de la bière belge. Vous n’en trouverez pas d’autres sur la carte. Sur ce point, Louis a un avis bien tranché : « C’est la meilleure du monde ! »
En somme, si vous pénétrez dans leur antre, gardez-vous bien d’évoquer la Guinness ou la Kilkenny. Tentez plutôt de disserter à propos des bières trappistes ou de la Mac Chouffe, cette fameuse brune brassée au cœur des Ardennes belges.

JPEG - 261.2 ko

Les patrons, Stéphane, et Louis en arrière-plan.

Mais il faut être honnête, si la bière belge tient une place plus qu’importante chez Louis et Stéphane, l’âme de la maison, c’est la musique. Celle qui connecte tous les habitués de l’Up & Down, le véritable liant, c’est elle, qu’elle soit rock, punk, noise ou métal. Les patrons ne sont pas avares sur la programmation et deux à trois soirs par semaine, la cave du bar se transforme en véritable salle de concert.
Et tenez-vous bien, tous ces concerts sont gratuits. Tous, sans exception. Pour Louis, « la culture doit être gratuite ». Une conception louable et pour le moins à contre-courant de l’époque.

Pas besoin de perfecto ni de Santiags

Non, l’Up & Down n’est pas un lieu réservé aux « keupons » ou aux types en santiags. Et c’est peut-être ce qui en fait un endroit unique. Car au comptoir se côtoient les punks, les Pailladins - supporters de l’équipe de foot de Montpellier - les rugbymen, les étudiants, etc. C’est toute la différence avec de nombreux pubs montpelliérains. L’Up & Down ne propose pas une “ambiance rock”, l’Up & Down EST “rock”.

Alors si, perdus dans l’Ecusson montpelliérain, vous vous retrouvez rue du Pila Saint-Gély, estimez vous heureux !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

1 réaction

Réagissez

  • Up & Down : la bière, le live.

    11 février 2011 16:47, par Anouk

    repondre message

    Extra ! Cette description on me l’aurait demandé j’aurais pas dit mieux ... Ceci dit c’est vrai que c’est un endroit ou il n’y a ni poseurs et ni bouffonnes louquées et chieuses ... Et aucun besoin de faire de pub pour un lieu si véritablement rock !Ou le nouvel arrivant est traité avec la même gentillesse que l’habitué. Un lieu ou tu peux venir tranquille sans croiser des bouffons sapés avec le dernier tee-shirt a l’effigie d’un mauvais groupe vintage ! Un lieu ou tu n’es pas obligé de jouer dans les 3ou 4 groupes Montpelliérains Rock les plus en vue sur Montpellier pour décrocher un sourire du patron. Un lieu extrêmement sympa dont on préférait garder l’adresse encore un peu secrète pour ne pas avoir a partager avec d’autres ces 2 patrons si gentils.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter