Vite, dernier jour pour vous inscrire sur les listes électorales !

mercredi 30/09/2015 - mis à jour le 02/12/2015 à 17h09

Du 6 au 13 décembre prochains auront lieu les élections régionales. Du fait de la date exceptionnelle qui a été annoncée par le gouvernement en mars dernier, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 30 septembre conformément à la loi du 13 juillet 2015. (loi 2015-852)

  • Où ? Hôtel de ville de Montpellier uniquement, Service population
  • Quand ? à 24h de la fermeture officielle des inscriptions sur les listes électorales, ce mercredi 30 septembre
  • Comment ? Carte d’identité et justificatif de domicile en main

Manque d’information ou procrastination habituelle, vous avez complètement oublié de vous inscrire ? Pas de panique, il vous reste 24 heures. Armez-vous de votre carte d’identité ou de votre passeport, d’un justificatif de domicile datant de moins de trois mois et d’une patience sans bornes pour vous rendre à l’Hôtel de ville de Montpellier avant demain 17h30.

Vous auriez pu envoyer tout ça par courrier, mais il est trop tard il va falloir vous déplacer. Si vous n’habitez pas tout près de l’Hôtel de ville, manque de chance, les mairies annexes et de proximité « ne pourront pas effectuer les inscriptions électorales pour des raisons techniques » apprend-t-on sur le site de la mairie.

J’ai testé pour vous : m’inscrire sur les listes électorales de Montpellier au dernier moment

Ambiance tendue cet après-midi au Service population de l’Hôtel de ville de Montpellier. Apparemment je ne suis pas la seule à m’être réveillée à la dernière minute, beaucoup de jeunes entre dix-huit et vingt-cinq ans, de jeunes couples, des retraités, tout le monde attend plus ou moins patiemment son tour, armé de son petit ticket magique qui annonce le compte à rebours. Je me précipite sur la borne numérique pour retirer un ticket quand une jeune mère de famille en poussette, visiblement en colère, m’interpelle me tendant son ticket : « Ils sont fadas, je vais pas attendre tout ça pour voter ! Tenez ! » Sur ledit ticket on lit « Il y a 30 personnes devant vous. » Il n’y a que deux guichets d’ouverts sur sept. Maxime, étudiant de vingt ans qui attend à côté de moi, repart bredouille, il lui manque la carte d’identité de sa mère chez qui il vit, il reviendra demain, peut-être…

Après plus de quarante minutes d’attente, le numéro 273 enfin, s’affiche faisant de moi l’heureuse élue du moment. Euphorie passagère, mes papiers ne vont pas. Vivant en colocation les factures ne sont pas à mon nom, je me suis donc procurée l’attestation de sécurité sociale, comme préconisé sur le site de la mairie de Montpellier mais ça ne suffit pas, il manque d’autres papiers qui sont évidemment restés chez moi. Comme mon prédécesseur, je peux revenir demain… Je repars déconcertée en même temps que Denis et Joëlle, un couple de jeunes retraités venus de Moselle où, me disent-ils, on peut s’inscrire sur internet.

L’inscription en ligne, le télé service pratique qui n’existe pas à Montpellier

Désormais, des communes telles que Lyon, Aix-les-Bains, Rouen, Strasbourg ou encore Le Triadou, petite commune de 410 habitants située à une demi-heure de Montpellier, sont reliées au dispositif d’inscription en ligne accessible sur http://mon.service-public.fr . C’est gratuit, sécurisé et rapide, le site prévoit environ 15 minutes, de chez vous, pour vous inscrire.

PNG - 12.6 ko
https://mdel.mon.service-public.fr/inscription-listes-electorales.html

https://mdel.mon.service-public.fr/...

Armelle, vingt-et-un ans, originaire de Normandie et étudiante à Lyon depuis deux ans, n’a pas pu voter dans sa commune aux départementales d’avril dernier, faisant partie des nombreux étudiants mal inscrits sur les listes électorales.

Elle s’est inscrite en ligne aujourd’hui, dix minutes après avoir appris la date de l’échéance, rappelant le manque de communication concernant les campagnes d’inscriptions : « Je ne pense pas que je me serais inscrite s’il avait fallu se déplacer, j’ai appris que j’avais jusqu’à demain seulement ce midi au JT de 13h, tellement la communication autour des élections est médiocre. Donc ça me laissait peu de temps pour m’organiser. »

Armelle vante le système d’inscription en ligne, sans lequel elle ne se serait pas inscrite : « Je me suis inscrite en ligne car c’est rapide, je n’ai pas besoin de me déplacer, je n’ai pas les contraintes horaires d’ouverture de mairie, et puis je suis sûre de n’oublier aucun papier et d’avoir tout sous la main puisque je suis chez moi ! J’ai reçu la confirmation de la prise en charge de mon dossier peu de temps après l’envoie, c’est simple et efficace ! »

On se demande donc pourquoi une ville comme Montpellier, recensée ville la plus jeune de France par l’INSEE, avec un apport migratoire (afflux de population, ndlr) de 58% (contre 13% dans les autres agglomérations), ne dispose-t-elle pas de ce système désormais très répandu.

À Montpellier donc, il n’y a aucun bureau de proximité pour s’inscrire, par exemple à la Mosson composée d’environ 20 000 habitants et on ne peut pas s’inscrire en ligne. Lorsqu’on pose la question aux agents de la mairie, on ne veut pas répondre, on n’a pas le temps. Lorsqu’on sait qu’aux élections départementales d’avril dernier Montpellier a eu un taux d’abstention de 45,65% (source Ouest France), on se demande pourquoi le remède internet n’est-il pas dispensé ici.

Mais ne nous laissons pas abattre par les contraintes administratives, il est encore temps de vous rendre à l’Hôtel de ville, même s’il est loin de chez vous, même si vous allez attendre, ce sera l’occasion pour vous de visiter ce petit bijou d’architecture que le New York Times vante pour son innovation. Et surtout ce sera l’occasion pour vous dans trois mois, d’accomplir le plus vieux et bel acte citoyen qui soit : voter.

Portfolio

  • Hôtel de ville de Montpellier

Localiser cet article :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter