Zombie Day : La horde défèrle sur Montpellier

dimanche 28/10/2012 - mis à jour le 08/11/2012 à 15h04

Phénomène venu des États-Unis, il fait fureur un peu partout en France. La troisième édition de Montpellier a réuni plus de 600 personnes.

La journée commence tôt en ce dimanche 28 octobre. Au fond d’une salle peu éclairée de la Place du Nombre d’or à Montpellier, s’affairent une quinzaine d’individus. Ils sont pour la plupart des membres de l’association Terraludis "Une association de joueurs, d’événements et de jeu de rôle" d’après un membre.
Ils installent ce qui sera l’atelier de maquillage de la journée. Plus de 220 personnes, selon les organisateurs, vont passer entre leurs mains. Ces personnes viennent pour la Zombie Day. Ce phénomène venu des États-Unis fait fureur un peu partout en France. C’est la troisième édition à Montpellier et le nombre de participants double chaque année. Lors de la première édition en 2010, ils n’étaient que 200 en tout. La seconde (l’année dernière), c’est environ 400 personnes qui furent présentes sur Montpellier. Cette année, les chiffres varient entre 628 et 912 participants au défilé malgré le froid et le vent.
Des volontaires du Don du sang sont à l’entrée, faisant signer des promesses de dons à des zombies dégoulinant. L’association Lions club international est aussi présente pour donner un coup de main.

Vers 15h30, le cortège démarre. La gare, Le Peyrou, La place de la Comédie subissent la horde de zombies. La soirée finie dans un bar, Place de l’Europe.

JPEG

Latex, faux sang, pinceaux, les membres de l’association ont tous suivi un petit stage de maquillage pour l’occasion.

JPEG

"Nous sommes là pour fêter la mort, la vie. C’est un peu d’inspiration des fêtes des morts Mexicaines. C’est Halloween, la Toussaint." explique un maquilleur

JPEG JPEG

Avant et après avoir été maquillé.

JPEG

Les âges sont variés, majoritairement des jeunes, mais l’on trouve aussi des parents avec leurs enfants ou encore des séniors.

JPEG

La horde déambule dans le centre de Montpellier.

JPEG

"Le phénomène zombie se développe de plus en plus. Cela a commencé avec Romero et a évolué jusqu’à Walking Dead et d’autres films aujourd’hui" explique un organisateur.

JPEG

Les participants foncent sur tout ce qui bouge, bus, tram, voitures, passants, le tout sans violence.

JPEG

La marche aurait dû s’arrêter au Peyrou, mais les grilles étaient fermées. N’entamant pas pour autant l’enthousiasme des participants.

JPEG

"On vient pour le fun, les gens sont gentils, on vient pour se marrer" déclare un participant

JPEG

Vers 17h30, le cortège prend fin.

Les photographies ont été prises par Aymeric Mellet et sont sous le régime du Creative Commons (Attribution, Non-commerciale, Share-alike)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

5 réactions

Réagissez

  • Zombie Day : La horde défèrle sur Montpellier

    30 octobre 2012 10:07, par josefa

    repondre message

    j’ai loupé dommage, mais merci pour les photos

  • Zombie Day : La horde défèrle sur Montpellier

    29 octobre 2012 20:30, par chloé

    repondre message

    sympa les photos ! Je n’ai pas pu y aller alors merci de me faire vivre l’évènement en différé !
    mais attention aux fautes mon grand !

  • Zombie Day : La horde défèrle sur Montpellier

    29 octobre 2012 17:42, par jacky jack

    repondre message

    je découvre et avoue ne pas etre fan de ce type de manifestation, la realite suffit amplement a mon gout !
    Toutefois il aurait ete interessant de connaitre le pourquoi d’une telle fureur et également ce qui motive les gens a y participer surtout les parents qui accompagnent leurs jeunes enfants, àpart halloween je ne vois pas.

    • repondre message

      Fureur ?Non absolument pas, c’est dans un esprit tout a fait ludique que se fait ce rassemblement, avant tout pour rigoler tous ensemble et passer un bon moment.Pour les enfants c’est une bonne occasion de se déguiser et de partager un moment de rigolade en famille dans une bonne ambiance, contrairement a beaucoup de rassemblements de nos jours, celui ci n’a pas besoin de grand encadrement puisque tout se passe dans la joie et la bonne humeur, jamais un seul débordement violent.Se rire de la mort pendant une après midi en partageant un moment sympathique avec des inconnus n’a rien qui puisse être dérangeant selon moi.

Région //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter