Pic Saint-Loup : une cuvée de vignerons solidaires

mardi 24/01/2017 - mis à jour le 25/01/2017 à 11h09

En août 2016, les vignerons du Pic Saint-Loup ont été fortement impactés par un orage de grêle. Une catastrophe qui a vu naître une cuvée solidaire en soutien aux vignerons sinistrés : « Languedoc Solidarité Grêle ». Un élan de solidarité jamais vu jusqu’ici.

17 août 2016, un orage de grêle dévaste plus de 600 hectares de vignes et impacte fortement le Pic Saint-Loup. 22 vignerons sur un total de 150 exploitations voient leur récolte anéantie à au moins 80%. Finalement, près de 40% de la production totale des viticulteurs du Pic Saint-Loup est détruite dans l’arrière-pays montpelliérain. Un élan de solidarité jusque là inédit se met en place après la catastrophe : « Après cet événement, des vignerons aux alentours dans l’Hérault ont appelé le syndicat pour donner quelque chose : des raisins, du vin… » explique Jean-Philippe Granier, Directeur de l’AOC Languedoc. L’idée d’une cuvée solidaire a alors émergé, entraînant la collaboration de nombreux acteurs : « Tout le monde a participé à différents niveaux en fournissant les bouteilles, bouchons, étiquettes, capsules ou encore des cartons. » Et pour le vin ? C’est la cave de Cabrières qui a été sélectionnée parmi les sept présentées. « On a voulu être solidaire donc on a fait de gros efforts au niveau logistique pour fournir une belle cuvée », déclare Bernard Dross, directeur de la cave qui n’avait « jamais vu une opération d’une telle ampleur au niveau syndical ».

JPEG - 12.7 ko

Crédit : DR

Au final, près de 12 000 bouteilles sont mises en vente au prix de 10 euros dont 6 iront au syndicat AOC Languedoc et seront ensuite reversés. Depuis début novembre, il y a pour le moment « autour de 5000 bouteilles vendues » selon Jean-Philippe Granier. Des vignerons ainsi que des écoles de sommelier ont acheté le vin en solidarité. Le particulier « peut venir directement à la maison des vins du Languedoc ou acheter sur internet » . L’argent récolté servira à « payer l’accès à différents salons pour les plus sinistrés » dont celui de Vinisud ou un stand représente un investissement de 2000 euros environ. D’autres opérations de promotion seront également financées par la cagnotte pour les domaines les plus touchés.

Cependant, plusieurs d’entre eux ont indiqué ne pas connaître les modalités de redistribution de l’argent récolté et attendent d’avoir plus de détails. Les choses devraient s’éclaircir une fois la vente de la cuvée terminée…

Soirée de présentation de la cuvée solidaire au restaurant « Trinque Fougasse »

- Pour acheter la cuvée " Languedoc Solidarité Grêle "

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter