Des magasins en 3D

Article paru sur MidiLibre.com le 12/08

lundi 18/08/2008

Crée en 2000, Actiplay est réputé en Europe pour sa création de jeux en 3D temps réel. La société montpelliéraine est également en pointe question stratégies marketing. Son expérience de la virtualisation de la 3D et du temps réel lui a permis de créer ActiSku, outil unique au monde qui permet de réaliser des magasins virtuels. Explications.

Il y a maintenant plus de trois ans, Pascal Bianchi, directeur d’Actiplay, a rencontré l’un des patrons de Carlsberg (6e brasseur mondial) qui avait besoin de faire des tests de consommation dans des environnements virtuels. « Carlsberg voulait tester rapidement combien il pouvait vendre ses produits par rapport aux concurrents », explique Hervé Bonnard, directeur de développement chez Actiplay.
De cette collaboration naît ActiSku. « L’objectif est de permettre la réalisation de tests consommateurs en temps réel et en milieu virtuel. On reproduit sur mesure le magasin Carlsberg puis on sélectionne un panel de clients en fonction de certains critères (âge, sexe…). Ensuite, on regarde comment ils se comportent dans le magasin. » Plus qu’une étude de marché, c’est une étude marketing de l’impact d’un produit dans son environnement concurrentiel.

Un concept marketing avant-gardiste

JPEG - 107.7 ko

La démarche permet d’identifier le meilleur prix auquel l’entreprise peut vendre son produit. « C’est un achat virtuel mais qui donne des indications très précises sur le nombre de personnes qui ont vu le produit, et permet d’enregistrer en temps réel tous les faits et gestes des consommateurs. » Un gain de temps, mais également un gain d’argent par rapport aux études de consommation traditionnelles. « Avant, lorsque Carlsberg voulait tester un nouveau packaging de bière, elle devait inviter des clients de pays différents dans l’un de ses magasins. C’était extrêmement coûteux. Désormais, l’étude se fait en temps réel et avec des gens de toute la planète. »
Ce concept marketing avant-gardiste fait entrer le client dans un monde virtuel correspondant exactement au monde qu’il connaîtra plus tard quand il sera dans un magasin "physique". « L’internaute qui participe au sondage n’est pas aussi déconcerté qu’on pourrait le penser par le monde virtuel. Il se comporte d’une façon très proche du monde réel. »

JPEG - 103.7 ko

Fort d’un chiffre d’affaire en pleine croissance Actiplay ne compte pas s’arrêter là. Le chiffre d’affaire d’ActiSku représente 600 000 € du chiffre d’affaire global et devrait dépasser le million en 2009 . En septembre une nouvelle version d’Actisku verra le jour, avec une possibilité de personnalisation des magasins virtuels encore accrue. « Les possibilités sont infinies. »

En septembre, Actiplay sera à Paris pour présenter ActiSku V2 à l’Echangeur, lieux accueillant toutes les nouvelles technologies liées au commerce et au marketing.

Pour toute information sur ActiSku : Bennet Holmes, 04 99 61 40 12

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

2 réactions

Réagissez

  • Des magasins en 3D

    28 octobre 2008 15:19, par holmes

    repondre message

    Pour voir une vidéo démo d’ActiSku V², il y a un nouveau site Internet www.actisku.com

    Voir en ligne : http://www.actisku.com

  • Des magasins en 3D

    19 août 2008 16:32, par Thierry

    repondre message

    J’aime bien cette idée de faire du virtuel pour réduire :
    - réduire les déplacement
    - réduire le cout
    - diminuer la pollution
    - faire une analyse plus rapide

    L’avenir de l’informatique passe quasiment toujours par là.
    Si aujourd’hui on a quasiment tous un ordinateur+Internet au bureau ... c’est pour des histoires de rentabilités, de cout et de productivité.

    L’avenir de la virtualité en 3D doit aller vers ce genre d’outils.
    Je crois.

    Voir en ligne : Bonne trouvaille

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter