Languedoc-Roussillon : dossier Régionales 2010

Georges Frêche, potentiel grand vainqueur des régionales 2010

jeudi 21/01/2010 - mis à jour le 23/01/2010 à 11h52

A deux mois des élections régionales, une étude TNS/SOFRES démontre que Georges Frêche, le candidat sortant, pourrait être le grand vainqueur des Régionales 2010. Selon toute vraisemblance, le candidat de la liste PS a toutes les chances d’être réélu à la tête du conseil régional du Languedoc-Roussillon.

Selon un sondage TNS/Sofres, Georges Frêche, tête de liste du PS et candidat à sa propre succession est le grand favori des Régionales 2010. D’après un sondage paru dans le quotidien Midi Libre, dans l’édition du mercredi 20 janvier 2010, les intentions de vote, au premier tour, seraient en faveur du candidat PS-divers gauche, avec 29 % d’intentions de vote. Le candidat de la liste UMP-Nouveau centre MPF, Raymond Couderc, arrive en deuxième position avec 26 % d’intentions de vote. Les Verts, représentés par Jean Louis Roumegas, occupent la troisième place, avec 14 % d’intentions de vote. La liste NPA-Front de gauche, représentée par René Revol remporte 9 % d’intentions de vote, juste devant France Jamet, candidate FN qui obtient 8 %. La liste Alliance écologiste indépendante conduite par Patrice Drevet représente 7% d’intentions de vote et enfin 4 % pour la liste Divers droite conduite par Christian Jeanjean.

Par ailleurs, un sondage « national » CSA réalisé par téléphone les 13 et 14 janvier auprès de 880 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas), paru dans le Nouvel Obs.com, déclarait le partie UMP/NC/MPF vainqueur avec 33 % d’intention de vote aux régionales de Mars 2010. Devant le PS 22% des voies et Europe-Ecologie-vert, avec 15 % des voies. D’après un autre sondage CSA réalisé pour Le Parisien/Aujourd’hui en France et daté du dimanche 17 janvier : l’abstention et les bulletins blancs ou nuls concerneraient quant à eux 49% des sondés contre 51% en octobre dernier. Période à laquelle les intentions de votes étaient de 31% pour La liste Nouveau Centre/UMP/MPF soit une progression de 2 points ; 21% pour le PS (+1point) et 17% pour les écologistes (moins 2 points).

Les autres formations sont créditées de moins de 10% des intentions de vote : 9% pour le MoDem (+1 point), 7% pour le FN (moins 1 point), 6% pour le Front de gauche (PCF-PG), qui ne bouge pas alors que le NPA aurait 5% des voix (moins 1 point) et que LO (lutte ouvrière) reste à 3% des intentions de vote.

Mais selon un rapport adopté par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) le 09 décembre 2003, en application de la loi du 06 janvier 1978, les sociétés de sondages se doivent d’être transparentes quant à la méthodologie utilisée lors de la réalisation des sondages. Ce qui est loin d’être le cas dans les faits. Par conséquent, les chiffres sont à prendre avec beaucoup de précautions. Rien n’est encore joué. Tout peut arriver...

Retour au dossier spécial Régionales 2010 en Languedoc-Roussillon

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter