Il s’appelle Bernard Bruel et il chante Jacques Brel

dimanche 04/05/2008 - mis à jour le 04/05/2008 à 19h46

Toute l’année, Bernard Bruel rend hommage à Jacques Brel. Lors de chaque spectacle, il aime s’entourer de groupes ou chorales locaux pour encore plus imprégner le public du génie d’un chanteur de légende.

À chaque fois, c’est pareil. Bernard Bruel joue avec des formations locales. « Mon pianiste Sébastien Jaudon et mon accordéoniste Jean-François Baez font un gros travail pour s’adapter ». Sans fausse modestie, Bernard avoue que cinquante pour cent des spectateurs viennent voir les musiciens et choristes du coin. Et l’autre moitié n’est là que pour Brel !

Jeune, Bernard Bruel jouait dans un petit groupe. Il découvre le maître il y a quarante ans quand un ami de service militaire l’emmène le voir sur scène entre Lyon et Saint-Étienne. Aujourd’hui, Bernard est fier de pouvoir dire : « j’y étais ». À la fin des spectacles, Brel aimait saluer le public. « J’avais vingt ans, j’étais trop impressionné et timide pour aller lui parler. J’ai de suite eu trop de respect pour lui. »
Puis, vingt ans plus tard, tout commence réellement à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Bernard Bruel chante pour la première édition du festival Brel - il y avait une maison de vacances. Présents, France Brel, la fille du chanteur et Jean Corti, son accordéoniste, tombent sous le charme du show de Bernard.

Brel est universel

Depuis, le sang de Brel coule dans les veines de Bernard. Les spectateurs s’accordent pour souligner qu’il ne s’agit pas d’une simple imitation, ils avouent, toujours subjugués : « on a retrouvé Brel, mais c’était quand même vous ».

Après quatre à six cents spectacles - il ne les compte même plus, Bernard se passionne toujours pour son idole. « Je suis admiratif de l’artiste, mais pas forcément fan de l’homme » précise-t-il avec franchise. « Il est hors norme dans le métier, comme la Callas ou Johnny. Ces gens-là ont une vraie capacité à transmettre les émotions, ils ne sont presque plus humains, à la limite du génie. »
Bernard Bruel reconnaît en Gilbert Bécaud la qualité d’être « presque l’égal de Brel sur scène », et a déjà joué un spectacle sur « les autres grands de l’époque », Bécaud, Ferré, Montand, Reggiani…

JPEG - 314.7 ko

Signe de l’« universalité de Brel », Bernard s’est produit en Belgique, évidemment, mais aussi en Allemagne, au Japon, en Afrique du Sud, Géorgie et Ukraine. En octobre, pour les trente de la disparition de l’artiste, Bernard et ses musiciens joueront avec un comédien une pièce musicale sur les amitiés du chanteur.

Sûr de lui, Bernard Bruel prévoit que Brel est comme Mozart ou Beethoven. « On le jouera jusqu’à la fin des temps. »

La version originale de l’article est parue le 4 avril 2008 dans Corse-Matin.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

7 réactions

Réagissez

  • Il s’appelle Bernard Bruel et il chante Jacques Brel

    12 mars 2011 05:48, par freddyorly

    repondre message

    Bonjour,
    Heureux de retrouver un site vous concernant.
    A quand un concert à Lyon ou proche.????
    cela a été un merveilleux émerveillement chaque fois que nous vous avons vu sur scène.
    Daniel Faye
    un ancien colègue de travail de Nicole
    à bientôt

  • repondre message

    bonjour a tous - je ne connaissais pas Bernard Bruel - j’ai chanté dans une chorale avec lui hier soir - quel moment d’émotion - je m’en rappellerai longtemps - il chante Brel mais il reste lui même - quelqu’un d’abordable de gentil et qui vous emporte pendant deux heures dans le monde de BREL - un génie - qui j’irai voir a chaque fois que je pourrais - merci de m’avoir fait passé un si agréable moment qui restera gravé longtemps en moi -

  • Il s’appelle Bernard Bruel et il chante Jacques Brel

    1er février 2009 07:58, par labrosse

    repondre message

    j’ai eu lachance de voir le concert de bernard bruel quatre fois dans des lieus différents.chaque fois je suis resté sous le charme de ce chanteur qui interprète J.Brel à merveille.bravo l’artiste.vivement votre prochain passage dans la région Roannaise.

  • Il s’appelle Bernard Bruel et il chante Jacques Brel

    3 juillet 2008 21:17, par bertaccini

    repondre message

    quand on ferme les yeux on crois que c est Brel je veux bien le croire car en 1963 quand il chantais l idole des jeunes ou la bagarre dans les bals de mon quartiers tous le monde s arretait de danser émerveillé et si on fermait les yeux on croyais avoir johnny devant nous
    j avais 17 ans et j ai la nostalgie de cette époque
    c est un artiste bourré de talent

  • Il s’appelle Bernard Bruel et il chante Jacques Brel

    4 mai 2008 23:32, par Michael Mancini

    repondre message

    Et moi comme un con, j’ai lu cet article...

Culture //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter