Noël : la ruée vers les cadeaux

lundi 14/12/2009 - mis à jour le 15/12/2009 à 09h00

Dernière ligne droite avant Noël entre nostalgie, euphorie des fêtes et business pour les commerçants.
La course aux cadeaux est lancée et aucune génération n’y échappe. Quels sont les produits phares cette année ? Mais le danger existe avec certains jouets toxiques pour les enfants comme nous l’indique "60 Millions de consommateurs" dans une enquête .

À vos marques, prêt ? Partez ! Le compte à rebours vient d’être lancé avec le début des illuminations de Noël le 21 novembre à Montpellier. La ruée vers les cadeaux est entamée depuis fort longtemps et les rayons dans nos centres commerciaux sont déjà bien rodés. Cette année, comme l’indique Nicol Michel, vendeur au rayon jouet de l’hypermarché Auchan, « le produit phare qui remporte un franc succès est le produit « V.tech ». » C’est un jeu interactif, éducatif et d’éveil pour les enfants. À Carrefour, c’est le même phénomène avec deux tendances nettement différentes. À une époque où l’on parle de parité et d’émancipation de la femme, les filles restent tout de même passionnées par la cuisine« french touch » qui est d’ailleurs déjà en rupture de stock. « C’est la panique pour ce produit, tout le monde le cherche et tout le monde appelle mais il n’y a rien à faire » confient Marie Aznar et Guilaine Querol du rayon jouet, expliquant que les produits Pet shop et Anna Montana se démarquent également. Quant aux garçons, ils s’emparent de tous les produits catch cette année, les ceintures, les figurines, le ring... et s’illustrent encore une fois par leur violence. Mais les jouets que le Père Noël va déposer au pied du sapin seront-ils totalement inoffensifs pour les enfants ? L’association « 60 millions de consommateurs » tire la sonnette d’alarme. Les parents doivent être vigilants car certains jouets peuvent s’avérer très dangereux pour les enfants. Certains ne possèdent pas de dispositif de sécurité. L’association a testé 66 articles [1] pour enfants et met en garde contre la présence de produits toxiques parfois susceptibles de perturber la reproduction.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Monde //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter