Cet article a été marqué avec 1 tag1 tag

"The Curious Days" : mode, arts et design à Montpellier (3/3)

Interview de Marie, créatrice de la marque "Le Bestiaire"

lundi 10/12/2012 - mis à jour le 10/12/2012 à 17h50

Marie vit et travaille à Paris. Titulaire d’un BTS en Art Appliqués à l’école Duperré, cette artiste et créatrice a travaillé plusieurs années dans le monde de la mode. Elle débute comme assistante styliste, styliste photo, avant de se consacrer à la décoration d’intérieur pour un designer parisien. Il y a deux ans, elle a crée la marque Le Bestiaire. Flashback.

D’où vient le nom de votre marque ?

« Il y a deux ans, j’ai commencé à découper des petits bouts de cuir derrière mon bureau. Je les ai assemblés sous forme de plumage autour du col d’un pull. Au premier essayage je me suis dit “waouh ! ca va être dur de transformer tout le monde en oiseau !” Finalement, ce plumage est resté, c’est devenu ce qui caractérise ma marque, d’où son nom. »

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

« Les bestiaires du Moyen Age, le cabinet de curiosités naturelles d’Albertus Seba, les merveilleuses planches botaniques de Pierre Joseph Redouté, Klimt, le photographe Karl Blossfeldt, les arts décoratifs. De manière générale le monde infini de la faune et la flore que je réinvente au gré de mes envies. »

Vous confectionnez toutes vos pièces ?

« Depuis un an et demi, on m’a commandé 500 pièces, de plus je ne fais pas que des vêtements, je fais également des coussins, etc. Depuis peu, j’ai engagé une stagiaire, j’aurais besoin d’une ou deux personnes en supplément mais je ne veux pas m’engager dans une multinationale non plus. (Rires)

Je confectionne chez moi des pièces uniques, cousues, peintes, brodées à la main et je veux surtout conserver cette notion de travail humain. Produire à plus grande échelle entrainerait la perte du sens que j’ai voulu influer à ma marque. »

Comment avez-vous fait connaitre votre marque ?

« Essentiellement via “facebook” puis c’est le bouche à oreille qui a fait le travail. J’ai eu la chance par la suite de connaitre une journaliste travaillant pour le site américain “Etsy”, et qui permet aux créateurs de créer leur boutique en ligne. Invitée à une conférence de presse j’ai pu récupérer tout le carnet d’adresse des journalistes présents qui me publient régulièrement dans leurs pages. »

Contact : lebestiaire-paris.blogspot.com

A lire aussi : La première édition d’un rassemblement de créateurs branchés a Montpellier.->http://hautcourant.com/The-Curious-Days-mode-arts-et,1706]
Interview d’Anne Gaëlle, créatrice de la marque "Noon"

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter