Quatre mois après son décès, Michael Jackson draine toujours autant les foules

jeudi 29/10/2009 - mis à jour le 29/10/2009 à 11h08

Mercredi 28 octobre, la radio NRJ Montpellier organisait un flashmob, place de la Comédie. Une centaine de danseurs s’était déplacée pour un énième hommage à Michael Jackson. Mais les spectateurs retiendront davantage la marée humaine que les pas de danse...

Le flashmob, rassemblement public éphémère, a été plus qu’exploité pour rendre hommage à Michael Jackson depuis sa disparition, en juin dernier. Cela ne lui aurait sûrement pas déplu, tant l’artiste s’était rendu célèbre par ses chorégraphies collectives. Le jour de sortie du film “This is It”, qui revient sur les ultimes répétitions de la star, semblait tout trouvé pour utiliser le concept. C’est la station locale de NRJ qui a invité via Facebook, fans du King of Pop et accros du moonwalk, à se retrouver sur la place de la Comédie. Pour assurer le spectacle, les responsables de la station avaient fait appel à des troupes de danse de la ville. Parmi celles-ci, l’association Lolipop s’est mobilisée. Sa présidente, Christel Bourgeois, s’est inspirée des pas de la star dans son clip “Thriller” pour réaliser sa propre chorégraphie : « je l’ai adaptée pour qu’elle soit le plus abordable possible. Notre objectif, c’est d’attirer le plus de danseurs, et d’en faire une aventure humaine que le public n’oubliera pas. » Grâce à Christel, soixante-dix personnes ont pu apprendre le fameux enchaînement au cours des deux répétitions qu’elle pilotait.

Quelques minutes avant le lancement du flashmob, deux-cents cinquante danseurs ont pu suivre un dernier entraînement. Pour Mélanie, c’est surtout face au miroir que les répétitions se sont jouées : « cela fait quatre mois que j’écoute tous les jours la musique de Michael, et je sais même faire le moonwalk. Après peu importe la façon de danser, le principal c’est qu’un maximum de gens danse ensemble. » Nabil, du haut de ses onze ans, est sûrement l’un des mieux parés. Lylia, sa maman, a confectionné elle-même la veste en paillettes qu’il arbore fièrement, réplique exacte de celle de Jackson dans le clip de “Billie Jean” : « il est devenu fan avant-même sa disparition, et depuis, il apprend les chorégraphies de toutes les chansons à partir des DVD... » Delphine, de son côté, avoue que c’est davantage la passion de la danse qui l’a amenée sur les pavés de la Comédie : « j’ai le sentiment de vivre un moment inédit, dans un lieu qui, en plus, s’y prête bien ».

Décompte, medley des tubes du King of Pop, DJ... NRJ avait mis les petits plats dans les grands, mais ne pensait manifestement pas que les spectateurs seraient si nombreux. L’effet de surprise, d’habitude inhérent au flashmob, n’avait cette fois pas été préservé. Et au milieu des trois mille personnes présentes, la centaine de danseurs a bien eu du mal à réaliser sa prestation. Après une exécution éclaire, d’à peine trois minutes, l’une des danseuses de la troupe Lolipop laisse éclater sa colère : « je n’ai rien pu faire de ce qu’on avait répété. Et de nombreuses personnes qui dansaient n’avaient pas appris la chorégraphie. » Selon elle, NRJ a une part de responsabilité dans la déception des “flashmobers” : « la moindre des choses, c’était de mettre des barrières, pour délimiter un espace de danse. Dire qu’on a répété pendant trois semaines... La manifestation n’avait pour la radio qu’un but promotionnel ! »

Serein, Sebastien Jacob, à la tête de NRJ Montpellier, se défend de toute désorganisation, et plaide la surprise : « franchement, on a été dépassé par l’affluence. Et on comprend la frustration de ceux qui n’ont pu participer. ». Pour lui, c’est le principe même qui n’était pas le plus adapté : « on aurait pu faire appel aux forces de l’ordre pour encadrer le rassemblement... Mais on aurait plus vraiment été dans l’esprit flashmob ».

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

5 réactions

Réagissez

  • repondre message

    Enfin un article objectif.

    Après la suppression par NRJ de toutes les pages relatives a l’évènement afin d’éviter les commentaires de déception, ainsi que les reportages TV ignorant les défaillances et les huées... Je suis surprise et contente de tomber sur cet article, qui tout en laissant une grande place au but et à l’esprit de ce rassemblement et des gens qui y ont participé avec passion, n’a pas pour autant occulté la déception de beaucoup...
    Si pour nous NRJ est bien responsable d’une grande parti de ce fiasco, il est heureux que cet article reste objectif en présentant les avis de chacun sur la question.

    Merci a l’auteur

  • repondre message

    La photo de Nabil a été rajoutée au Portfolio, il s’agit de la dernière vignette... Elle a été oubliée par erreur.

  • repondre message

    Nabil est un petit michael jackson de 11 ans .
    Il est fan du king of pop bien avant sa mort et connait toutes les choregraphies et sait meme faire le moonwalk.
    il a la veste,le gant,les chaussures,les chaussetes et meme le chapeau.
    vers la fin de journee du 28 octobre,il s’est fait remarque par tout le monde en dansant ((billie jean))
    Tellement remarque qu’il a remporte 3 battle .
    Et meme qu’un petit jaloux lui a fait un petit coup de boule .
    c’est quelqu’un qui va surement remplacer le((king of pop))...

    Voir en ligne : Nabil jackson

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter