Languedoc Roussillon : dossier Régionales 2010

A Gauche Maintenant : Une unité anticapitaliste dans un contexte antisocial

vendredi 19/02/2010

Jeudi 18 février, au dessus du Mac Donald’s de la place de la Comédie à Montpellier, trotskystes et staliniens sont réunis pour présenter un programme commun. La liste « A gauche maintenant » organise une conférence de presse pour faire un bilan de son début de campagne pour les élections régionales. Cette liste regroupe des courants écologistes, communistes, anticapitalistes dont le NPA, le PCF et le Parti de gauche [1].

Toutes les vieilles barbes de Mai 68 se remémorent leur engagement révolutionnaire. Aujourd’hui, tous sont convaincus par la nécessité de s’unir pour les élections. Pour eux, le changement social et écologiste passe désormais par les urnes.

Pour accompagner René Revol, tête de liste et trotskyste grenoblois pendant les années 1968, Alain Krivine et Roland Leroy affichent leur réconciliation [2]. Aujourd’hui les divergences sont ensevelies sous les décombres de l’URSS. Surtout, la perspective de faire un score important dans la région Languedoc Roussillon fédère les courants rivaux.

Alain Krivine assène : « Il faut remercier Sarkozy, c’est grâce à lui qu’on est là. Dans un climat antisocial et raciste, il faut répondre avec une politique anticapitaliste. » L’unité prévaut face à Sarkozy ou Georges Frêche, « celui qui se dit de gauche, mais sert la droite et l’extrême droite. » René Revol souligne qu’il ne s’agit pas d’« une simple alliance électorale. » L’expérience de rassemblement local doit se traduire au niveau national.

Martine Granier représente également le NPA avec un programme « qui rentre en écho avec les préoccupations quotidienne de la population. » Ensuite, Martine Gayraud membre de l’exécutif du PCF insiste sur la rencontre avec les salariés et utilise également la rhétorique de la proximité. Les candidats attribuent leur succès dans les sondages à une campagne de terrain. Janie Arneguy, des Alternatifs, évoque « les réunions publiques qui permettent de débattre avec les citoyens. Notre liste permet une réappropriation de la politique au niveau local. »

Le programme de la liste veut répondre à « l’urgence sociale et écologique » selon l’expression de Martine Granier. Les propositions phares : « aller vers la gratuité des transports pour les déplacements professionnels, scolaires et les bas revenus. » Dans la même veine, rénover les lignes ferroviaires et en créer d’autre. Ces deux mesures se veulent écologiques car elles incitent les citoyens à délaisser la voiture au profit des transports en commun. Et se veulent également sociales car les dépenses en moins améliorent le pouvoir d’achat.

Pour René Revol ces propositions sont plus pertinentes que la taxe carbone « qui n’as pas de sens dans la mesure où les gens sont obligés de prendre la voiture pour aller travailler et donc contraints de payer. » La liste « A gauche maintenant » souhaite également que la gestion de l’eau bascule à nouveau en régie publique. « L’eau doit être un bien commun et public dans l’intérêt des consommateurs » harangue René Revol. Enfin dans leur ligne antilibérale la liste propose « l’arrêt des subventions aux entreprises capitalistes et la récupération des aides fournies aux entreprises qui font des profits et suppriment des emplois. »

Retour au dossier spécial Régionales 2010 en Languedoc-Roussillon

Notes

[1Parti de Gauche, Gauche Unitaire, PCF, NPA, Les Alternatifs, La Fédération (FASE), Les Objecteurs de croissance, MPEP

[2Avant l’éclosion du mouvement de mai 68, Roland Leroy, membre du Comité central (1956-1994), du Bureau politique (1964-1994) et du Secrétariat (1960-1979) du parti communiste et fervent stalinien, exclut Alain Krivine de l’Union des Etudiants Communistes. Alain Krivine revendiquait des idées trotskystes et s’opposait à la direction du PCF.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

5 réactions

Réagissez

  • repondre message

    Mai 68 grande annee pour la liberation de la femme et ce n’est pas ce que le NPA nous montre avec l’ouverture au voile sur l’espace politique toute ces regressions ,beaucoups d’acquis de 36 et de mai 68 partent en fumee... Les ouvriers ne savent plus se mobiliser
    ( nos peres) avaient une autre force et peut-etre un autre courage ? et malheureusement on laisse partir sans trop reagir ce pour quoi ils se sont battus...dommage.

    Et pour celui qui ecrirai Marie G president non , mais quelqu’un qui comme beaucoup et deroute par les politiques qui font plus de spectacle que defendre leurs concitoyens

      • repondre message

        Bonjour,
        Nous tenons à vous informer que c’est la dernière fois que nous publions ce commentaire. Cela fait plusieurs fois que vous commentez avec ces mêmes mots ironiques les commentaires d’une de nos lectrices. Cela devient désobligeant pour elle. Hautcourant est un site école dont les commentaires sont destinés à conseiller les rédacteurs, les faire progresser ou réagir à une information. Non à ridiculiser un autre lecteur.

        Cordialement,

        Les rédacteurs en chef.
        Julie DERACHE et Ibra Khady NDIAYE

        • repondre message

          Vous n’êtes pas très marrants... un peu de légèreté ne fait pas de mal. C’est vrai qu’a force de tout commenter Marie parait incollable, je comprend que ça puisse énerver.

          • repondre message

            Si Marie G commente tout c’est peut etre qu’elle est une des rares lectrices d’Hautcourant à vous suivre tous les jours. Il n’est pas necessaire d’etre incollable... les sujets ne varient pas de trop : politique, politique et politique.... avec quelques exceptions apportees bien souvent par melle Pigaut, melle Derache, monsieur Ndiaye, monsieur Latry, monsieur Gnalas, melle Vandeputte ou encore monsieur Cuvillier....

            En tout cas, puisque cela vous embete tant que ca d’avoir une lectrice assidue, je ne viendrai plus et je ne commenterai plus... Hautcourant etant gratuit, vous n’etes pas a un lecteur pres non ?

            Bonne continuation tout de meme, parmi vous il y a quelques talents certains. Quelques uns... Marie G

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter