Languedoc Roussillon : dossier Régionales 2010

L’écologie au sein de la politique du Conseil Régional

lundi 25/01/2010 - mis à jour le 25/01/2010 à 00h12

La question écologique est aujourd’hui capitale. Chacun est concerné : les régions en premier lieu. Au sein du Conseil Régional du Languedoc Roussillon, les écologistes ont donc leur place. A la veille des élections régionales, Hautcourant se demande qui sont ces écologistes et quel est leur rôle au sein du Conseil régional ?

Une préoccupation écologique.

La Région Languedoc Roussillon paraît soucieuse de la question écologique. Avec un budget 2010 de 46.8 millions d’euros, soit 5,1% du budget total, elle ne néglige apparemment pas ses efforts en matière environnementale. Quelques actions en témoignent.

En 2007, la Région a lancé le programme « Lycée 21 », avec le but affiché de "promouvoir les bonnes pratiques et d’encourager les jeunes à adopter des comportements citoyens et responsables". Signé par des dizaines de lycées, il consiste à accompagner les lycées dans la mise en place de projets éducatifs et d’actions en faveur du développement durable. Ainsi, tri des déchets, gestion économe de l’énergie, lutte contre les gaz à effet de serre, gestion durable de la ressource en eau, préservation de la biodiversité, ... sont autant de problématiques auxquelles les lycées sensibilisent les jeunes. Afin de compléter ce programme, en 2009, la Région lance l’opération « Alimentation bio dans les lycées 21 » à laquelle participent sept établissements scolaires. En outre, elle a dernièrement financé plus de 70% du budget de l’Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêts de Montpellier, inaugurée en décembre 2009.

La Région affiche également soutenir l’agriculture biologique. Selon les chiffres officiels, l’agriculture biologique occupe effectivement une place non négligeable en Languedoc-Roussillon, soit 5% de la Surface Agricole Utile (donnée statistique destinée à évaluer le territoire consacré à la production agricole, comprenant les terres arables, les surfaces toujours en herbe, et les cultures pérennes) y sont consacrés, soit 47 538 hectares.

Enfin, mentionnons la tenue, en décembre 2009, à Montpellier, de la troisième édition du Salon international des énergies renouvelables et de l’éco-construction Energaïa qui se veut dédié aux énergies renouvelables. La Région y tenait notamment un stand institutionnel afin de faire connaître ses différents programmes d’actions, tels que le Plan Climat de la Région Languedoc-Roussillon ou l’Agenda 21.

Avec une approche de ces quelques actions, nous pouvons nous apercevoir que la Région a une politique écologiste. Qui se cache derrière ?

Des écologistes présents au sein du Conseil Régional.

Georges Frêche, président du Conseil Régional, délègue une partie de son pouvoir exécutif à ses quatorze vice-présidents dont trois sont des écologistes. Chacun fait partie d’une ou plusieurs commissions. Tout d’abord, citons Maryse Arditi qui est chargée de la Formation continue, de la formation des adultes et de l’AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes). Cette dernière a récemment rejoint les rangs d’Europe Écologie, désavouant Georges Frêche.

Ensuite, Jean-Baptiste Giordano, chargé de la pêche professionnelle, de la mer, des ports et des étangs littoraux. Il est actuellement candidat sur la liste de Georges Frêche et défend le "bilan vert" de ce dernier dans un article de l’Indépendant du samedi 23 janvier : "parcs régionaux d’activité économique, mise en place d’un module de formation au développement durable dans les formations pour adultes, création de cinq écoles régionales de la deuxième chance... Mais aussi
 : développement des énergies renouvelables pour les particuliers, dans le logement social et les bâtiments publics, actions concrètes pour la maîtrise de l’énergie (effinergie), soutien à l’agriculture biologique, éducation à l’environnement et introduction de repas biologiques dans les lycées...
"

Enfin, et pas des moindres, Yves Piétrasanta, ancien député Vert européen, qui est chargé du développement durable, de l’environnement, des énergies renouvelables, de la prévention des risques industriels et de l’Agenda 21. Tout comme Giordano, il figure sur la liste P-O de Georges Frêche pour les élections régionales.

L’élaboration des dossiers et la mise en œuvre des politiques dont ils ont la charge restent soumis au vote de l’assemblée plénière ou de la commission permanente. L’assemblée plénière vote, entre autres, les orientations budgétaires, le budget primitif et les décisions modificatives. Quant à elle, la commission permanente, composée de vingt-huit conseillers, vote les dépenses entrant dans le cadre des actions inscrites au budget. Parmi les vingt-huit conseillers, quatre écologistes en sont membres : Maryse Arditi, Jean-Baptiste Giordano, Yves Piétrasanta et Marie Meunier-Polge, conseillère régionale et présidente du groupe Les écologistes, notamment en charge de la délégation « Économie sociale et solidaire ». Elle figure également sur la liste de Georges Frêche pour les élections régionales.

Ces élus planchent sur différents dossiers selon cinq thématiques : l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), la Formation professionnelle, l’Agriculture biologique, les Énergies renouvelables et une dernière englobant des thèmes environnementaux plus larges (le développement durable, la gestion du littoral ou encore la gestion de l’eau). Sur le site Internet du Groupe des Élus Écologistes, vous pouvez lire la synthèse des délibérations sur chacune de ces thématiques.

Le bilan de la politique écologique du Conseil régional du Languedoc Roussillon sous le mandat de Georges Frêche paraît être plutôt positif. Il est néanmoins contesté par Jean-Louis Roumégas, tête de liste du parti Europe Écologie Languedoc Roussillon, ou par Georges Fandos, délégué régional de Cap21 Languedoc Roussillon, ou encore par Patrice Drevet, tête de liste de l’Alliance écologique indépendante. Articles à suivre...

Retour au dossier spécial Régionales 2010 en Languedoc-Roussillon

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Envoyez un lien vers cet article à la personne de votre choix.
Vous recevrez une copie du message.

Région //

Rejoignez Haut Courant sur Facebook

Haut Courant sur Twitter